Israël en guerre - Jour 145

Rechercher
Les victimes du 7 octobre

Zlata Kosovsky, 28 ans, qui avait de « beaux yeux verts » et adorait les chiens

Assassinée au festival de musique Psyduck le 7 octobre dernier

Zlata Kosovsky (Crédit : Autorisation)
Zlata Kosovsky (Crédit : Autorisation)

Zlata Kosovsky, 28 ans, de Kiryat Gat, a été assassinée par le Hamas a la rave Psyduck près de Nirim le 7 octobre.

Zlata Kosovsky était venue à la rave avec son petit ami Itai Hadar, dit Houston, qui a lui aussi été assassiné. Sa sœur Bela a décrit ses entretiens avec la police et ZAKA le 9 octobre, pour tenter d’obtenir des informations sur Zlata, alors que Zlata et Itai étaient toujours portés disparus.

Selon Bela, aucun des premiers intervenants à qui elle a parlé n’était au courant de la tenue du festival, beaucoup plus modeste que la rave Supernova à Reim, et qui avait eu lieu sans permis et sans que la police n’en soit informée.

« Ils ne comprenaient pas qu’il y avait une autre fête [dans l’ouest du Neguev], chaque fois que nous leur en parlions, ils étaient en choc. Ils n’arrivaient pas à comprendre qu’il y avait une autre rave, à un autre endroit », a-t-elle indiqué.

Les amis et les proches ont publié des messages en ligne décrivant Zlata comme une source constante de joie et de réconfort pour tous ceux qui l’entouraient. Ils se souviennent d’une jeune femme talentueuse et généreuse qui aimait l’art, le travail avec les enfants et le don de soi. Son amour pour les chiens de refuge – en particulier les pitbulls – est évident sur sa page Facebook.

Dans un fil de discussion sur Twitter où ses proches ont partagé leurs souvenirs de la jeune femme, le journaliste Josh Breiner du quotidien israélien Haaretz a écrit que depuis son plus jeune âge, Zlata travaillait dans le domaine de l’éducation et trouvait toujours le moyen de faire du bénévolat. Elle a formé des enfants aux arts martiaux et a travaillé comme instructrice à l’armée. Dans le cadre de son dernier emploi, elle a également contribué à négocier de meilleures conditions de travail pour elle et ses collègues.

Ses proches ont confié à Breiner que Zlata était le genre de personne que tous ses amis considéraient comme leur meilleure amie.

Zlata était diplômée en gestion d’entreprise du Kibbutzim College of Education, Technology and the Arts.

Sur une page commémorative en ligne, un ami proche et collègue de travail nommé Nitzan a écrit : « Chaque shift avec toi était tellement plus agréable. Ton incroyable sourire, tes câlins et tes rires. Merci d’avoir été là pour moi quand j’en avais besoin. Je n’ai pas les mots pour décrire la personne extraordinaire que tu étais ».

Sur Facebook, Galina Kosovsky, la mère de Zlata, a publié une photo de sa fille lorsqu’elle était jeune enfant et où elle fixe l’appareil photo.

Dans la légende, elle a écrit : « ‘Maman, je me suis réveillée, viens me faire un bisou’. C’est comme cela que la petite Zlata commençait chaque journée. Je voudrais parler d’elle à l’infini. Où trouver les couleurs qui rendraient compte de ses beaux yeux verts ? Comment décrire son sourire charmant et magnifique ? Quelle musique pourrait traduire ton rire magique ? Comment transmettre la force de tes câlins, qui me donnaient l’énergie de vivre ? Je pleure pour elle, je pleure pour moi et je pleure pour le monde entier qui a perdu l’une de ses couleurs les plus fantastiques. Repose ma fille, repose ma joie. Puisses-tu faire de beaux rêves. »

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.