Selon le premier rapport des paramédicaux du Magen David Adom, il y a eu au moins deux victimes dans une attaque à l’arme blanche dans dans le parc industriel de l’implantation de Shaar Binyamin. L’une des deux a succombé quelques heures plus tard à ses blessures.

Les deux victimes souffrent de plusieurs coups de couteau à la partie supérieure du corps. Il s’agit de deux hommes, l’un âgé de 21 ans, l’autre de 35 ans.

L’autre est toujours dans un état grave, selon le service de secours Magen David Adom.

La victime de 21 ans était traitée à l’hôpital Shaare Zedek à Jérusalem, où les médecins se sont battus pour le sauver. L’armée l’a identifié comme Tuvia Weissman, de Maale Mikhmas, implantation toute proche du lieu de l’attaque. Il était en permission et faisait des courses au moment de l’attaque.

Le second est toujours traité à l’hôpital Hadassah Mont Scopus dans la capitale.

« Un homme revient de sa journée de travail, s’arrête en chemin pour acheter des provisions pour Shabbat, et est enlevé à jamais par les cruels meurtriers. Nous allons rester forts et réagir avec fermeté pour rétablir le calme et la normalité de la vie de nos citoyens partout. Nous allons vaincre le terrorisme, » a réagi le président israélien, Reuven Rivlin.

« En cette période d’angoisse et de chagrin, je tiens à apporter du réconfort à la famille endeuillée, et mes prières pour le prompt rétablissement des blessés, » a conclu Rivlin dans un communiqué de son bureau.

Selon les premières informations, deux Palestiniens sont entrés un supermarché Rami Levy dans le parc industriel et ont poignardé deux civils israéliens. Les deux terroristes ont été blessés et neutralisés par un civil armé, selon la police. Les deux ont ensuite été arrêtés par les forces de sécurité.

Les deux Palestiniens qui auraient mené une attaque poignardé dans la zone industrielle de Shaar Binyamin sont âgés de 14 et 15 ans, et vivaient dans le village cisjordanien de Beitunia, près de Ramallah.

Selon la porte-parole de l’hôpital Hadassah, l’un des terroristes se trouve dans un état modéré à grave et est pris en charge pour des blessures par balles. Le second se trouvait dans un état grave et a été emmené à l’hôpital Shaare Zedek, a indiqué la porte-parole.

Une enquête initiale de la police révèle que les deux avaient passé près de 20 minutes au supermarché Rami Levy dans la zone industrielle avant de poignarder deux civils israéliens dans le magasin.

L’armée israélienne a décidé d’interdire aux Palestiniens d’entrer dans la zone industrielle de Shaar Binyamin dimanche suite à l’attaque. Cependant, les Palestiniens munis d’un permis de travail spécifique pour le site seront autorisés à entrer.

Le 6 novembre, un Israélien avait été poignardé et grièvement blessé par un Palestinien dans cette implantation située au nord de Jérusalem.