Israël ne se conformera pas à la résolution réclamant l’arrêt de la construction dans les Territoires palestiniens adoptée vendredi par le Conseil de sécurité de l’ONU, a annoncé vendredi le bureau du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu

« Israël rejette cette résolution anti-israélienne honteuse des Nations unies et ne s’y conformera pas », ont fait savoir les services de M. Netanyahu dans un communiqué.

« Au moment où le Conseil de sécurité ne fait rien pour arrêter le massacre d’un demi-million de personnes en Syrie, il se ligue contre la seule vraie démocratie au Moyen-Orient, Israël, et qualifie le mur Occidental de ‘territoire occupé' », poursuit le communiqué.

La résolution votée à l’ONU exhorte Israël à « cesser immédiatement et complètement toute activité de colonisation en territoire palestinien occupé, dont Jérusalem-Est », où se trouve le mur des Lamentations, lieu le plus sacré du judaïsme.

Elle a été adoptée vendredi par le Conseil de sécurité de l’ONU après la décision des Etats-Unis de ne pas utiliser leur droit de veto.

Renversant leur position habituelle sur ce dossier, les Etats-Unis se sont abstenus, tandis que les 14 autres membres du Conseil de sécurité se sont prononcés en faveur du texte.

Dans leur communiqué, les services de M. Netanyahu accusent le gouvernement Obama de s’être « associé en coulisses » à la « ligue anti-israélienne » à l’ONU.

L’Etat hébreu « attend avec impatience de travailler avec le président élu Donald Trump et avec tous nos amis au Congrès, Républicains comme Démocrates, pour neutraliser les effets néfastes de cette résolution absurde », ajoute-t-on de même source.