1 soldat israélien et 4 Palestiniens blessés lors d’affrontements en Cisjordanie
Rechercher

1 soldat israélien et 4 Palestiniens blessés lors d’affrontements en Cisjordanie

Les affrontements à travers la Cisjordanie interviennent dans le contexte d'une recrudescence des tensions après la publication du plan de paix américain

Des manifestants palestiniens s'opposent aux forces israéliennes lors d'une manifestation dans le village de Kfar Qaddum à proximité de la ville cisjordanienne de Naplouse, le 14 février 2020. (Nasser Ishtayeh/Flash90)
Des manifestants palestiniens s'opposent aux forces israéliennes lors d'une manifestation dans le village de Kfar Qaddum à proximité de la ville cisjordanienne de Naplouse, le 14 février 2020. (Nasser Ishtayeh/Flash90)

Vendredi, un soldat israélien a été légèrement blessé par un jet de pierre et quatre palestiniens ont été blessés lors d’une manifestation dans le village cisjordanienne de Budrus.

Le soldat a été soigné sur place au nord ouest de Ramallah et ensuite transféré vers un hôpital, selon les médias israéliens.

Il n’y avait pas d’informations claires sur l’état de santé des Palestiniens.

Des protestations ont eu lieu à Ramallah, à Naplouse et à proximité de la ville cisjordanienne d’Hébron. Des soldats ont tiré du gaz lacrymogène sur les Palestiniens qui lançaient des pierres et incendiaient des pneus.

Un manifestant palestinien marche à côté de pneus en feu lors d’affrontements avec les forces israéliennes à l’entrée nord de la ville cisjordanienne de Ramallah, le 14 février 2020. (Crédit : Abbas Momani/AFP)

Les tensions sont montées d’un cran en Cisjordanie après la publication du plan de paix américain le 29 janvier, que les Palestiniens ont rejeté comme étant trop favorable envers Israël.

Vendredi dernier, deux gardes frontières ont été légèrement blessés, alors qu’un adolescent palestinien aurait été abattu par des soldats israéliens et des dizaines d’autres blessés au cours de nombreux affrontements en Cisjordanie.

Plus tôt ce mois, Israël a connu une série d’attaques visant des soldats israéliens et des officiers de police. 14 membres de services de sécurité ont été blessés.

Deux membres des services palestiniens de sécurité ont également été tués. Au moins l’un d’entre eux aurait été pris pour un terroriste par un sniper israélien.

Les responsables palestiniens ont déclaré que la violence était le résultat inévitable du plan de paix biaisé en faveur d’Israël, alors que des officiels israéliens ont accusé l’Autorité palestinienne d’encourager les attaques.

Jared Kushner, beau-fils du président américain Donald Trump et architecte du plan de paix américain pour le Moyen Orient, a fustigé le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas pour la flambée de violence en Cisjordanie.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...