15 000 nouveaux logements lancés par Kahlon dans son projet de baisse du coût de la vie
Rechercher

15 000 nouveaux logements lancés par Kahlon dans son projet de baisse du coût de la vie

Le ministre des Finances espère que cette initiative aidera à maîtriser la hausse des prix de l'immobilier avec des projets prévus dans 24 villes, notamment près de Tel Aviv

Moshe Kahlon, ministre des Finance et chef du parti Koulanou, au ministère des Finances, à Jérusalem, le 18 mai 2015. (Crédit : Hadas Parush/Flash90)
Moshe Kahlon, ministre des Finance et chef du parti Koulanou, au ministère des Finances, à Jérusalem, le 18 mai 2015. (Crédit : Hadas Parush/Flash90)

Dans une initiative visant à réduire le coût du logement, le ministre des Finances Moshe Kahlon a annoncé mercredi qu’il étendra son plan de logement populaire à bas prix grâce à la construction de 15 000 nouveaux appartements dans des villes de tout le pays, dont un grand nombre sont situées près du pôle financier de Tel Aviv.

Prenant la parole lors d’une conférence de presse, Kahlon a souligné que les nouvelles unités en sont encore au stade de la planification, notant qu’il faudra du temps pour que tous les permis et les procédures soient mis en œuvre.

Ces 15 000 nouveaux logements viendront renforcer de manière significative un programme qui veut s’attaquer au problème des prix de l’immobilier, qui ont monté en flèche en Israël, en proposant des logements à prix subventionnés.

Le ministère des Finances a annoncé qu’une loterie serait lancée samedi soir et qu’elle s’achèvera le 9 juillet, avec des appartements situés dans 85 projets de 24 communes.

Le centre de Tel Aviv, le 29 août 2016. Illustration. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)
Le centre de Tel Aviv, le 29 août 2016. Illustration. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

Un grand nombre de ces logements seront construits dans des villes pouvant être reliées à Tel Aviv, considérée comme le centre économique du pays, par des systèmes de navettes, notamment Yavneh, Rishon Lezion, Rosh Haayin, Herzliya, Beit Shemesh et Ramle.

Le plan comprend également des projets dans le nord et dans le sud du pays, notamment à Haïfa, Shlomi, Mitzpe Ramon et Harish.

Selon Kahlon, environ 10 000 logements ont d’ores et déjà été vendus dans le cadre de ce programme de logement à bas coût, lancé peu après sa prise de fonction.

Il a souligné qu’à la fin de l’année, 10 000 logements supplémentaires devraient être vendus, en plus des 15 000 qu’il a annoncés mercredi.

Le ministre du Logement Yoav Galant, également présent à la conférence de presse, a expliqué que son bureau travaillait vingt-quatre heures sur vingt-quatre pour garantir la mise en œuvre du projet de Kahlon.

Itzik Shmuli avec des militants travailliste et du Meretz lors d'une manifestation devant la Knesset, le 17 juin 2013. (Crédit : Flash90)
Itzik Shmuli avec des militants travailliste et du Meretz lors d’une manifestation devant la Knesset, le 17 juin 2013. (Crédit : Flash90)

Itzik Shmuli, député de l’Union sioniste, a critiqué l’application du plan, affirmant qu’il a déjà mené à une hausse de 8 % des prix de l’immobilier plutôt qu’à une baisse, selon le quotidien financier TheMarker.

Kahlon et son parti Koulanou ont cherché à s’attaquer aux prix du logement en Israël, qui ont constamment augmenté au cours de la dernière décennie, rendant l’acquisition d’un logement difficile pour les jeunes couples.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...