15 résidents d’une maison de retraite juive à Amsterdam décèdent du COVID-19
Rechercher

15 résidents d’une maison de retraite juive à Amsterdam décèdent du COVID-19

Le taux de mortalité fait de Beth Shalom la maison de retraite la plus durement touchée du royaume ; l'infection a commencé peu avant son confinement total

La maison de retraite Beth Shalom aux Pays-Bas. (Beth Shalom via JTA)
La maison de retraite Beth Shalom aux Pays-Bas. (Beth Shalom via JTA)

AMSTERDAM (JTA) — Au moins 15 personnes sont décédées dans la principale maison de retraite juive d’Amsterdam. Le virus a également infecté 22 autres personnes.

Le COVID-19 a commencé à frapper les résidents de Beth Shalom à la mi-mars. L’infection est intervenue juste avant que les responsables de l’établissement n’imposent un confinement, a déclaré mercredi un porte-parole de l’administration médicale Cordann, qui dirige la maison de retraite, au quotidien Het Parool.

Le taux de mortalité fait de Beth Shalom la maison de retraite la plus durement touchée du royaume.

Le 4 mars, alors que les Pays-Bas comptaient des dizaines de cas confirmés de coronavirus, des enfants de l’école juive Rosh Pina ont rendu visite à Beth Shalom.

Les Pays-Bas avaient choisi l’option d’une politique relativement souple de confinement que le Premier ministre Mark Rutte a qualifiée de « confinement intelligent ». Les écoles, certains magasins, les salles de sports et les restaurants ont fermé ainsi que les maisons de retraite qui sont sous confinement total. Les transports publics restent opérationnels et il n’y a pas d’interdiction de déplacement dans les villes hollandaises, comme c’est le cas en France.

Les communautés juives à travers l’Europe ont été durement touchées par le COVID-19. Au Royaume-Uni, il y a eu au moins 152 enterrements juifs pour des personnes qui sont mortes du coronavirus, selon le Conseil de députés des Juifs britanniques.

En France, au moins un cimetière avec une partie juive, Thiais, est quasiment plein après avoir accueilli plusieurs dizaines de dépouilles ces deux dernières semaines.

Différents experts estiment que les communautés juives ont été particulièrement affectées par le virus parce que leurs membres voyagent souvent. En outre, ils ont des cercles d’amis et de famille élargis et habitent principalement dans de grandes villes.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...