2 Israéliens inculpés dans la cyber-attaque contre JPMorgan pourront être extradés
Rechercher

2 Israéliens inculpés dans la cyber-attaque contre JPMorgan pourront être extradés

La justice israélienne a autorisé l'extradition de Gery Shalon et Ziv Orenstein vers les Etats-Unis pour l'une des plus importantes escroqueries informatiques de l'histoire

Photo illustrative de cyber-attaques (Crédit : Image de la cyber-sécurité via Shutterstock)
Photo illustrative de cyber-attaques (Crédit : Image de la cyber-sécurité via Shutterstock)

La justice israélienne a approuvé l’extradition vers les Etats-Unis de deux Israéliens mis en examen dans la cyber-attaque contre JPMorgan Chase, une des plus importantes escroqueries informatiques de l’histoire.

Gery Shalon, âgé de 32 ans, et Ziv Orenstein, âgé de 41 ans, qui avaient été arrêtés par la police israélienne en juillet dernier, pourront être extradés, suite à la demande des autorités américaines, a indiqué lundi le ministère de la Justice israélien dans un communiqué.

Ils risquent plusieurs dizaines d’années d’emprisonnement, précise le texte qui ne précise pas la date de leur extradition.

Les deux hommes sont soupçonnés de fraudes multiples, s’élevant à plusieurs milliards de dollars, notamment d’intrusion informatique illégale, de vol d’identités et de conspiration de blanchiment d’argent.

Aux Etats-Unis, le procureur fédéral de Manhattan (New York) a inculpé en novembre dernier quatre personnes, dont Gery Shalon et Ziv Orenstein, qu’il accuse d’avoir ciblé la banque américaine JPMorgan Chase et douze autres sociétés financières américaines dont le groupe de médias Dow Jones, maison mère du Wall Street Journal et de l’agence d’informations du même nom.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...