Rechercher

3 hommes arrêtés pour tentative de pillage d’un site archéologique dans le sud

L'Autorité israélienne des Antiquités a affirmé que les hommes ont endommagé le site alors qu'ils cherchaient un trésor mythique caché dans un puits

Trois hommes arrêtés pour avoir prétendument tenté de piller un site archéologique à Horbat Maaravim. (Crédit : Emil Aladjem/Unité de prévention des vols de l'Autorité israélienne des Antiquités)
Trois hommes arrêtés pour avoir prétendument tenté de piller un site archéologique à Horbat Maaravim. (Crédit : Emil Aladjem/Unité de prévention des vols de l'Autorité israélienne des Antiquités)

Trois hommes ont été arrêtés, soupçonnés d’avoir creusé illégalement sur un site archéologique, a déclaré jeudi l’Autorité israélienne des Antiquités (IAA).

Le creusage a « détruit des couches historiques dans un puits ottoman » à Horbat Maaravim près de Rahat, a déclaré l’IAA.

L’Autorité a précisé que les trois personnes étaient soupçonnées de chercher un trésor caché qui, selon un mythe bédouin, serait enfoui dans le puits situé à l’intérieur d’une grotte.

Le site possède des vestiges antiques datant des périodes romaine, byzantine, ottomane et de l’âge d’or de l’islam.

L’IAA a déclaré que les arrestations ont eu lieu le 8 novembre et que le site était sous surveillance au moment de l’incident.

La police n’a pas encore fait de commentaire.

L’endommagement d’un site archéologique est un délit pénal passible d’une peine d’emprisonnement de cinq ans. L’IAA a déclaré que l’un des suspects avait déjà été condamné pour une infraction similaire.

« Il doit être absolument clair pour le public que les rumeurs de trésors cachés n’ont aucun fondement archéologique ou historique », a déclaré Amir Ganor, directeur de l’unité de prévention des vols de l’IAA, dans un communiqué.

« Aucun trésor n’a été découvert à ce jour, mais des dommages irréparables ont été causés aux sites archéologiques, sapant la possibilité de reconstruire l’histoire de tous les peuples de ce pays », a-t-il ajouté.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...