Rechercher

3 nouveaux suspects arrêtés pour l’agression d’un Juif à Akko en 2021

Les arrestations effectuées au cours des deux derniers mois portent à 8 le nombre de suspects dans l'attaque contre Mor Ganashvili, qui a été grièvement blessé lors des émeutes

Les suspects de l'attaque d'un juif par la foule à Akko, en mai 2021. Rangée du haut de gauche à droite : Hissam Awad, Ayman Zalfi, Muhammad Hamaad, Rani Piran, Rangée du bas de gauche à droite : Adham Bashir, Qusay Abbas, Salah Majid.
Les suspects de l'attaque d'un juif par la foule à Akko, en mai 2021. Rangée du haut de gauche à droite : Hissam Awad, Ayman Zalfi, Muhammad Hamaad, Rani Piran, Rangée du bas de gauche à droite : Adham Bashir, Qusay Abbas, Salah Majid.

L’agence de sécurité intérieure du Shin Bet a annoncé mercredi avoir arrêté trois nouveaux suspects dans une attaque de foule contre un Juif à Akko l’année dernière, qui a laissé la victime, Mor Ganashvili, avec des blessures mettant sa vie en danger.

Les dernières arrestations ont été effectuées au cours des deux derniers mois, a déclaré le Shin Bet dans un communiqué.

Les suspects, tous résidents d’Akko, sont Muhammad Hamaad, 25 ans, Hissam Awad, 31 ans, et Salah Majid, 28 ans.

Les émeutes d’Akko s’inscrivent dans une série de violentes perturbations intercommunautaires, notamment dans les villes mixtes d’Israël, qui ont eu lieu dans les jours qui ont suivi le déclenchement de la dernière guerre entre Israël et le groupe terroriste du Hamas à Gaza, le 10 mai dernier.

Au cours de l’enquête, il a été découvert que les trois suspects avaient participé à d’autres émeutes pendant la période de troubles, en plus de l’attaque contre Ganashvili, a déclaré le Shin Bet.

Mor Ganashvili, Un Israélien agressé par des Arabes, à l’hôpital Ichilov, le 14 mai 2021. (Capture d’écran : Vidéo)

Ces arrestations portent à huit le nombre total de suspects arrêtés ou poursuivis dans l’agression de Ganashvili, qui a été battu avec des barres de fer et d’autres objets contondants qui l’ont rendu inconscient et provoqué deux hémorragies cérébrales et une hémorragie interne, parmi de nombreuses autres blessures.

Ganashvili a été secouru par un autre résident arabe israélien d’Akko, l’infirmier Fadi Qassem, qui lui a prodigué les premiers soins et a contribué à lui sauver la vie avant que les forces de sécurité et les services de secours ne l’emmènent à l’hôpital.

Plusieurs autres personnes ont été inculpées ou condamnées au cours de l’année écoulée en relation avec l’agression de Ganashvili.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...