3 Palestiniens arrêtés pour une attaque au couteau
Rechercher

3 Palestiniens arrêtés pour une attaque au couteau

La mère de l'un d'entre eux a été arrêtée il y a une semaine en Cisjordanie, pour avoir elle-même tenté de commettre une autre attaque à l'arme blanche ; Deux femmes de 82 et 86 ans avaient subi des blessures modérées

Le couteau utilisé dans l'attaque de Hébron, à côté d'un casque de l'armée israélienne, le 24 mars 2016. (Crédit : autorisation)
Le couteau utilisé dans l'attaque de Hébron, à côté d'un casque de l'armée israélienne, le 24 mars 2016. (Crédit : autorisation)

La police israélienne a annoncé lundi l’arrestation de trois adolescents palestiniens soupçonnés d’avoir blessé au couteau deux Israéliennes de plus de 80 ans à Jérusalem en mai.

Les trois jeunes de 16 et 17 ans viennent de Jabal Moukaber, un quartier de Jérusalem-Est, a indiqué la police israélienne.

La mère de l’un d’entre eux a été arrêtée il y a une semaine en Cisjordanie, pour avoir elle-même tenté de commettre une autre attaque à l’arme blanche.

Les trois adolescents se seraient armés d’un couteau et d’une hache et se seraient embusqués le 10 mai le long d’une promenade jouxtant à la fois Jabal Moukaber et des quartiers de colonisation juifs. Deux d’entre eux auraient attaqué un groupe de cinq promeneuses avec le couteau et le manche de la hache.

Deux femmes de 82 et 86 ans avaient subi des blessures modérées.

Les agresseurs ont pris la fuite mais ont été arrêtés le 19 mai après avoir discuté sur les réseaux sociaux des plans d’une nouvelle attaque, a annoncé la police.

Les Territoires palestiniens, Jérusalem et Israël sont en proie à une vague de violences qui a coûté la vie à 205 Palestiniens, 28 Israéliens, deux Américains, un Erythréen et un Soudanais depuis le 1er octobre, selon un décompte de l’AFP.

La plupart des Palestiniens tués sont les auteurs ou auteurs présumés d’attaques, pour un grand nombre commises à l’arme blanche.

Les violences ont notablement diminué au cours des dernières semaines.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...