3 roquettes tirées sur le sud d’Israël pour la deuxième journée d’affilée
Rechercher

3 roquettes tirées sur le sud d’Israël pour la deuxième journée d’affilée

Les projectiles seraient tombés dans un terrain vague autour de la région de Hof Ashkelon dans le sud d'Israël

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Une photo prise dans le village du sud d'Israël de Netiv Haasara montre des roquettes tirées depuis la bande de Gaza, le 4 mai 2019. (Jack GUEZ / AFP)
Une photo prise dans le village du sud d'Israël de Netiv Haasara montre des roquettes tirées depuis la bande de Gaza, le 4 mai 2019. (Jack GUEZ / AFP)

Mercredi après-midi, trois roquettes ont été tirées sur des communautés israéliennes au nord de la bande de Gaza, dans la deuxième attaque menée depuis l’enclave palestinienne en deux jours, a déclaré l’armée.

Les projectiles seraient tombés dans un terrain vague autour de la région d’Hof Ashkelon dans le sud d’Israël.

Il n’y a pas eu d’informations directes sur d’éventuels blessés ou dégâts matériels, selon le service de urgence Magen David Adom.

L’attaque de roquettes a déclenché les sirènes d’alerte dans les communautés de Netiv Haasara et Yad Mordechai, conduisant des centaines d’habitants à se précipiter vers les abris anti-bombes.

« Deux positions militaires du Hamas dans le nord de la bande de Gaza ont été touchées par des tirs d’un blindé israélien », a ajouté l’armée.

Tôt mercredi matin, l’armée de l’air israélienne avait mené des frappes sur 15 cibles appartenant au groupe terroriste palestinien du Hamas, qui contrôle la bande de Gaza, en réponse à une attaque perpétrée mardi soir au cours de laquelle des terroristes ont tiré deux roquettes sur les villes du sud d’Ashkelon et d’Ashdod, alors que le Premier ministre Benjamin Netanyahu tenait un meeting de campagne, dont il a été évacué sous les sirènes d’alarme à la roquette.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...