60 ans d’études hébraïques et juives à l’Université de Strasbourg
Rechercher

60 ans d’études hébraïques et juives à l’Université de Strasbourg

A cette occasion, un colloque en hommage à André Neher est organisé mercredi et jeudi

Université de Strasbourg (Crédit : Wikipédia CC BY-SA 3.0/ Le Palais Universitaire)
Université de Strasbourg (Crédit : Wikipédia CC BY-SA 3.0/ Le Palais Universitaire)

Le mercredi 14 et le jeudi 15 octobre 2015, le département d’études hébraïques et juives de l’Université de Strasbourg fête ses 60 ans.

A cette occasion, un colloque en hommage à André Neher, fondateur du département et grande figure de la pensée juive française de l’après guerre, a lieu au Palais universitaire, salle Pasteur (9 place de l’Université).

Gratuit et ouvert à tous, le colloque offre l’opportunité de découvrir la pensée d’André Neher, ainsi que la variété des études hébraïques et juives dans toutes leurs dimensions : histoire du peuple juif, littérature hébraïque, études interculturelles et philosophie juive.

Le département d’études hébraïques et juives est le seul centre en région à dispenser une formation allant de l’initiation au doctorat.

L’hébreu a été enseigné à l’Université de Strasbourg presque sans interruption depuis l’établissement de la première chaire d’hébreu en 1526. Quatre siècles plus tard, André Neher, créé le département d’études hébraïques et juives de l’Université de Strasbourg. Centre prestigieux d’études sémitiques en Europe, l’Université de Strasbourg fut ainsi la première université de France à enseigner l’hébreu moderne, avec la création d’une chaire en 1955. André Neher en fut le premier titulaire.

En 1960, une licence d’hébreu moderne fut créée. Elle fut suivie deux ans plus tard par la création d’un diplôme d’études supérieures d’hébreu, puis en 2010 par la création d’un diplôme universitaire d’études hébraïques et juives.

Aujourd’hui le Département d’études hébraïques et juives de l’Université de Strasbourg forme 37 étudiants spécialistes et 116 étudiants non spécialistes. Il est la seule instance universitaire en dehors de Paris à dispenser une formation complète allant de l’initiation jusqu’au doctorat.

Le centre de recherche et d’études hébraïques juives fondé en 1966 par André Neher, le Centre de recherches et d’études hébraïques et juives est rattaché au département éponyme. Durant ses quarante neuf ans d’existence, il a fortement contribué à l’éclosion de la recherche dans le domaine des études juives en France et à l’étranger.

Aujourd’hui, les chercheurs du centre travaillent sur :

– l’herméneutique de la Bible (principes d’interprétation de la Bible);
– la pensée juive médiévale, renaissante, moderne et contemporaine ;
– l’oeuvre du Maharal de Prague et de son école ;
– l’évolution de la langue hébraïque ;
– la poésie liturgique.

Le centre de recherche et d’études hébraïques juives coopère aussi avec le World Hebrew Union, l’Université Bar-Ilan d’Israël et spécialement avec le département de la philosophie juive, et les universités Paris 8 et Nancy. Il entretient également des liens avec l’Institut des études juives de l’Université Charles de Prague dans le cadre du programme d’échange Erasmus.

Les chiffres clés :

– 1 licence d’études hébraïques et juives
– 1 master d’études hébraïques et juives
– 1 diplôme universitaire d’études hébraïques et juives
– 116 étudiants non spécialistes
– 37 étudiants spécialistes
– 5 enseignants
– 1 administratif

Programme du colloque :

Colloque André Neher et les études hébraïques et juives
Palais universitaire, Salle Pasteur
9 place de l’Université, Strasbourg
Entrée libre dans la limite des places disponibles

Mercredi 14 octobre : Hommage à André Neher
9h -12h30 / 14h-17h15 : conférences sur les différents aspects de la pensée d’André Neher
Jeudi 15 octobre : 60 ans d’études hébraïques et juives
9h-10h45 : histoire contemporaine
11h- 12h30 : études interculturelles
14h30-16h : littérature contemporaine
16h15-17h30 : philosophie juive

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...