Israël en guerre - Jour 150

Rechercher

65 000 ouvriers étrangers du BTP bientôt en Israël pour remplacer les Palestiniens

Ces travailleurs étrangers viennent d'Inde, du Sri Lanka et d'Ouzbékistan pour reprendre les travaux de construction interrompus depuis le 7 octobre

Des travailleurs étrangers travaillant dans une ferme de cueillette d'oignons, près de la ville de Modiin, le 12 août 2016. (Crédit : Yaniv Nadav/Flash90)
Des travailleurs étrangers travaillant dans une ferme de cueillette d'oignons, près de la ville de Modiin, le 12 août 2016. (Crédit : Yaniv Nadav/Flash90)

Le gouvernement israélien a annoncé dimanche qu’il allait faire venir 65 000 travailleurs étrangers d’Inde, du Sri Lanka et d’Ouzbékistan pour reprendre les travaux de construction interrompus depuis le 7 octobre, date à laquelle les travailleurs palestiniens ont été renvoyés chez eux à la suite des attaques meurtrières perpétrées par le groupe terroriste palestinien du Hamas contre Israël.

Quelque 72 000 travailleurs palestiniens étaient employés sur des chantiers de construction en Israël avant l’assaut, ce qui a incité le gouvernement à les licencier et à les exclure d’Israël pour des raisons de sécurité.

Il reste environ 20 000 travailleurs étrangers, mais près de la moitié des chantiers du pays ont été fermés en raison de la pénurie de main-d’œuvre.

Un porte-parole du ministère du Logement et de la Construction a déclaré que de nouveaux groupes de travailleurs étrangers devraient arriver dans les semaines à venir, le gouvernement cherchant à éviter un blocage de l’offre qui risquerait de relancer les prix de l’immobilier alors que les taux d’intérêt commencent à baisser.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.