Israël en guerre - Jour 231

Rechercher

75 ans après, Tsahal identifie le corps d’un soldat tué lors de la guerre d’indépendance

L'armée est parvenue à prouver que Dov Broder, tué lors de l'assaut sur un village palestinien le 13 mai 1948, était le soldat « anonyme » inhumé au cimetière de Petah Tikva

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Dov (Berale) Broder (à droite) et sa femme Batya Broder en 1947. Dov a été tué lors d'une bataille le 13 mai 1948 et ses restes ont été identifiés en 2023. (Crédit : Armée israélienne)
Dov (Berale) Broder (à droite) et sa femme Batya Broder en 1947. Dov a été tué lors d'une bataille le 13 mai 1948 et ses restes ont été identifiés en 2023. (Crédit : Armée israélienne)

L’armée israélienne a fait savoir, dimanche, qu’elle a, 75 ans après les faits, identifié la dépouille du soldat tué au combat contre les forces arabes pendant la guerre d’indépendance.

Dov (Berale) Broder, conducteur de véhicule blindé, faisait partie du 33e bataillon de la brigade Alexandroni chargé de prendre le village palestinien de Kafr Saba (où se trouve la ville israélienne moderne de Kfar Saba) le 13 mai 1948, la veille de la déclaration d’indépendance, afin de renforcer les lignes de front dans la zone de Qalqilya.

Lors de cette bataille, connue en Israël sous le nom d’Opération État, un grand nombre de militants palestiniens et membres de l’Armée de libération arabe avaient été déployés à proximité d’un petit groupe de soldats israéliens, éloignés d’autres unités de Tsahal, ce qui avait amené les autorités à ordonner le repli.

L’unité de Broder avait reçu l’ordre de partir informer ce petit groupe de soldats du repli. En cours de mission, le véhicule blindé de Broder avait été bombardé et il était mort sans que son corps soit retrouvé.

Le statut de soldat tombé au combat lui a été octroyé à titre posthume, sans dépouille.

Pas moins de 29 soldats avaient péri dans les combats – mais le village avait effectivement été pris par l’armée israélienne.

Dossier : Mémorial de la Brigade Alexandroni à Kfar Saba, le 24 avril 2012. (Crédit : Dr. Avishai Teicher/CC BY 2.5 via PikiWiki)

D’après Tsahal, suite aux combats de mai 1948, le corps d’un soldat anonyme avait été enterré au cimetière de Segula, à Petah Tikva. Depuis 2006, l’armée s’efforçait d’identifier ce corps. Elle a révélé dimanche qu’il s’agissait de celui de Broder.

Pour les besoins de l’enquête, il a fallu ouvrir la sépulture et procéder à des prélèvements pour effectuer des tests génétiques et une caractérisation anthropologique des ossements. Il a également fallu procéder à des recherches techniques et balistiques en lien avec la bataille de 1948, examiner les documents des archives nationales et de l’armée et enfin interroger les témoins, dont ceux de la bataille.

L’armée a déclaré que les résultats anthropologiques prouvaient que le corps était bien celui de Broder.

L’analyse de plusieurs documents et l’audition de témoins oculaires ont révélé que la dépouille d’un soldat anonyme avait été transférée à l’hôpital Beilinson de Petah Tikva, avec d’autres soldats tués ou blessés lors de la bataille de mai 1948.

Le soldat portait une alliance en or, correspondant à la description donnée par la veuve de Broder. Selon l’enquête de Tsahal, il était le seul soldat disparu de la bataille à porter une alliance.

Batya Broder (à gauche), veuve de Dov (Berale) Broder, soldat dont le corps a été identifié 75 ans après sa mort, serre la main du chef de la Direction du personnel de Tsahal, le général de division Yaniv Asor, le 30 septembre 2023. (Crédit : Armée israélienne)

L’armée israélienne a fait savoir qu’elle excluait catégoriquement la possibilité que le corps du cimetière de Segula soit celui d’un autre soldat dont le corps n’a toujours pas été retrouvé.

« À partir des conclusions fournies par cette enquête de longue haleine, nous sommes parvenus à reconstituer l’emploi du temps de feu Dov comme conducteur blindé, le déroulement de la bataille et les dégâts occasionnés au blindé, l’évacuation à l’hôpital Beilinson et l’enterrement à Segula », a expliqué Tsahal.

Les proches de Broder, dont sa veuve âgée de 95 ans, Batya Broder, ont été informés samedi soir de ces conclusions par le chef de la Direction du personnel de Tsahal, le major-général Yaniv Asor.

L’armée israélienne a déclaré que dans les prochaines semaines, une cérémonie serait organisée pour inaugurer la nouvelle pierre tombale sur laquelle figurera le nom de Dov (Berale) Broder, à la place de l’inscription « anonyme ».

En octobre 2022, Tsahal avait déjà annoncé l’identification des dépouilles de deux soldats tués au combat contre les Egyptiens pendant la guerre d’indépendance.

L’armée continue sans relâche de rechercher les corps des soldats dont les lieux de sépulture sont inconnus, parfois des décennies après leur mort.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.