Rechercher

A Gaza, l’ONU distribue 890 tablettes à de jeunes ados

Ces tablettes pourraient "offrir aux jeunes Gazaouis des opportunités de gagner un revenu et d'avancer", affirme Thomas White,

Les élèves d'une école gérée par l'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine (UNRWA) utilisent de nouvelles tablettes électroniques en classe, dans la ville de Gaza, le 7 septembre 2022 (Crédit : MOHAMMED ABED / AFP)
Les élèves d'une école gérée par l'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine (UNRWA) utilisent de nouvelles tablettes électroniques en classe, dans la ville de Gaza, le 7 septembre 2022 (Crédit : MOHAMMED ABED / AFP)

L’Organisation des Nations unies a distribué des tablettes numériques à des enfants à Gaza, ont indiqué mercredi des représentants de l’agence onusienne dans l’enclave palestinienne.

Quelque 890 tablettes ont été distribuées depuis le début de la semaine dans les écoles de l’agence controversée de l’ONU responsable de l’aide aux réfugiés palestiniens (UNRWA). L’année dernière, des dizaines de tablettes avaient été distribuées dans le cadre d’un projet-pilote, a indiqué à l’AFP Thomas White, directeur de cette agence à Gaza.

« Nous avons conscience que les enfants, à mesure qu’ils grandissent, devront être capables d’intégrer un monde de plus en plus numérisé », a-t-il ajouté.

Les enfants représentent près de la moitié des 2,3 millions habitants de Gaza et la plupart n’ont jamais quitté la bande de terre côtière contrôlée par le mouvement terroriste islamiste du Hamas.

Thomas White (Crédit : compte Twitter TomWhite)

Gaza a une économie exsangue. Le taux de chômage affecte 74 % des jeunes diplômés, selon le bureau palestinien des statistiques.

Le projet financé par l’Union européenne pour renforcer les compétences informatiques des enfants est considéré par l’UNRWA comme un moyen d’augmenter leurs chances de trouver un emploi dans le secteur technologique en pleine croissance, que ce soit localement ou à distance.

Cela pourrait « offrir aux jeunes Gazaouis des opportunités de gagner un revenu et d’avancer », affirme Thomas White, dans une cour d’école de la ville de Gaza.

Le projet pourrait en outre aider les jeunes à se lancer dans le codage, le support informatique ou le support client en ligne, ajoute-t-il.

Or, les Gazaouis n’ont qu’un internet à faible débit avec la 2G et aux coupures de courant qui font partie du quotidien.

A 13 ans, la jeune Salma Shamiah, fait partie des chanceux pour avoir reçu une tablette après un stage d’été technologique dans lequel elle a obtenu de très bons résultats.

Des élèves d’une école gérée par l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine (UNRWA) posent avec de nouvelles tablettes électroniques en classe, dans la ville de Gaza, le 7 septembre 2022.(Crédit : MOHAMMED ABED / AFP)

« J’espère apprendre la programmation à l’avenir et avoir une société de programmation à Gaza », dit-elle à l’AFP dans une salle de classe remplie d’ordinateurs.

« Je sens que Gaza est en retard dans la programmation. Je m’attends à ce que dans le futur, la programmation soit dominante dans le monde et nous ferons des choses utiles et belles », ajoute-t-elle.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...