À la veille du couvre feu, on dénombre plus de 1 800 cas de Covid-19
Rechercher

À la veille du couvre feu, on dénombre plus de 1 800 cas de Covid-19

Il s'agit du chiffre le plus élevé en près de deux mois, le taux de positivité étant également en hausse ; les autorités sanitaires préparent de nouvelles mesures

Des travailleurs de la santé prélèvent des échantillons auprès d'Israéliens pour vérifier s'ils ont été infectés par le coronavirus, à Lod, le 1er décembre 2020. (Yossi Aloni/Flash90)
Des travailleurs de la santé prélèvent des échantillons auprès d'Israéliens pour vérifier s'ils ont été infectés par le coronavirus, à Lod, le 1er décembre 2020. (Yossi Aloni/Flash90)

Israël a enregistré lundi son plus haut nombre de cas quotidiens de coronavirus en près de deux mois, alors que la recrudescence des infections a remis en cause les bénéfices du deuxième confinement national et menacé d’en provoquer un troisième.

Il y a eu 1 837 nouveaux cas de virus diagnostiqués lundi, a déclaré le ministère de la Santé mardi, ce qui porte le nombre total d’infections depuis le début de la pandémie à 347 331.

La dernière fois qu’Israël a enregistré plus de 1 800 cas par jour, c’était le 10 octobre, en plein cœur de sa deuxième période de confinement. Israël a vu le nombre de cas quotidiens presque doubler au cours des deux dernières semaines, selon un rapport du Centre national d’information et de connaissance sur les coronavirus.

Le nombre de porteurs actifs s’élève à 13 949, dont 315 dans un état grave, et le nombre de morts s’élevait à 2 924.

Le taux de positivité des résultats des tests de lundi était de 2,8 % sur les 65 523 tests effectués, ce qui représente une augmentation par rapport à la semaine dernière, où ce chiffre était plus proche de 2 % en moyenne. Lundi, le Centre national d’information et de connaissance sur le coronavirus a déclaré que le taux de positivité moyen sur les sept jours précédents était de 2,6 %.

Lundi soir, alors que le nombre de cas continuait à augmenter dans tout le pays, les ministres ont voté pour imposer un couvre-feu nocturne pendant la prochaine fête de Hanoukka et jusqu’au 2 janvier.

A partir de mercredi « un couvre-feu nocturne sera imposé », selon un communiqué du bureau du Premier ministre Benjamin Netanyahu, publié à l’issue d’une réunion du comité ministériel chargé du dossier coronavirus.

« Pendant le couvre-feu nocturne, le commerce sera interdit et des restrictions seront imposées aux mouvements entre différents secteurs », ajoute le texte, sans plus de précisions.

Un porte-parole du ministère de la Santé a indiqué à l’AFP que le gouvernement doit en déterminer les détails.

Le couvre-feu aura certainement un impact sur les traditionnelles réunions familiales nocturnes à l’occasion de Hanouka, fête juive des lumières célébrée à partir de jeudi soir.

Les autorités israéliennes ont imposé un second confinement national en septembre, alors que le pays enregistrait l’un des taux les plus élevés au monde d’infection au nouveau coronavirus.

Les restrictions ont depuis été allégées mais le nombre d’infections monte de manière soutenue depuis début novembre, passant la barre du millier de nouveaux cas recensés chaque jour au cours de la semaine écoulée.

Israël, qui compte 9 millions d’habitants, a enregistré au total plus de 346.490 cas d’infection dont plus de 2.900 décès.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...