Israël en guerre - Jour 230

Rechercher

À l’ONU, Washington et 47 autres pays condamnent l’attaque iranienne contre Israël

Présidé par les États-Unis, les 48 pays ont noté, dans une déclaration commune, que l'attaque "aurait pu causer des dégâts importants et des pertes de vies humaines"

Le Dôme du rocher sur le mont du Temple, dans la Vieille Ville de Jérusalem, avec la lumière des missiles intercepteurs dans l'obscurité de la nuit après des tirs de missiles balistiques de l'Iran, le 14 avril 224. (Capture d'écran X; utilisée conformément à l'article 27a de la loi sur le droit d'auteur)
Le Dôme du rocher sur le mont du Temple, dans la Vieille Ville de Jérusalem, avec la lumière des missiles intercepteurs dans l'obscurité de la nuit après des tirs de missiles balistiques de l'Iran, le 14 avril 224. (Capture d'écran X; utilisée conformément à l'article 27a de la loi sur le droit d'auteur)

Les États-Unis étaient à la tête d’un groupe de 48 pays jeudi qui, aux Nations unies, ont condamné l’attaque de missiles et de drones lancée par l’Iran contre Israël le week-end dernier.

Dans une déclaration commune, les pays ont noté que l’attaque « aurait pu causer des dégâts importants et des pertes de vies humaines ».

« Nous condamnons en outre le fait que les armes lancées sur Israël ont violé l’espace aérien de plusieurs États de la région, mettant en danger la vie de personnes innocentes dans ces pays, et qu’elles ont semblé traverser l’espace aérien près des lieux saints de Jérusalem », peut-on lire dans la déclaration.

« Nous nous félicitons des efforts déployés pour éviter une nouvelle escalade immédiate de la violence dans la région, à la suite des efforts coordonnés et fructueux déployés pour se défendre contre l’attaque de l’Iran. »

La déclaration dénonce également l’Iran pour avoir saisi un navire lié à Israël près du détroit d’Ormuz, et demande instamment la libération immédiate du navire et de son équipage.

« Nous notons que l’escalade de l’attaque iranienne est la dernière d’une série d’actions dangereuses et déstabilisantes menées par l’Iran et ses partenaires militants, qui constituent une grave menace pour la paix et la sécurité internationales », ont ajouté les pays.

« Nous appelons toutes les parties régionales à prendre des mesures pour éviter une nouvelle escalade de la situation et exigeons que toutes les résolutions du Conseil soient pleinement mises en œuvre. Nous renforcerons notre coopération diplomatique afin d’œuvrer à la résolution de toutes les tensions dans la région. »

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.