Abbas n’a pas payé le salaire mensuel des anciens détenus du Hamas
Rechercher

Abbas n’a pas payé le salaire mensuel des anciens détenus du Hamas

Le président de l’AP subit des pressions des Etats-Unis et d’Israël, qui considèrent ces paiements comme des incitations au terrorisme

Le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas à Beit Sahur, en Cisjordanie, près de Bethléem, le 6 janvier 2017. (Crédit : Hazem Bader/AFP)
Le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas à Beit Sahur, en Cisjordanie, près de Bethléem, le 6 janvier 2017. (Crédit : Hazem Bader/AFP)

Des dizaines de membres du groupe terroriste du Hamas qui ont été emprisonnés en Israël n’ont pas reçu ce mois-ci les paiements mensuels versés par le rival politique du groupe, le président de l’Autorité palestinienne (AP) Mahmoud Abbas, a indiqué dimanche un responsable de la bande de Gaza.

Abbas subit des pressions des Etats-Unis et d’Israël pour faire cesser les paiements mensuels aux millions d’anciens et actuels prisonniers, condamnés pour des actes terroristes ou d’autres actes liés au conflit israélo-palestinien.

Israël affirme que ces versements encouragent le terrorisme, alors que les Palestiniens indiquent que ce ne sont que des aides sociales.

Il n’a pas été précisé si l’absence de versement signifiait qu’Abbas avait décidé de cesser les paiements à certains des anciens prisonniers. L’AP n’a pas fait de commentaire à ce sujet dimanche.

Abbas s’est déjà montré réticent à interrompre ces paiements, craignant de perdre en popularité. Le soutien aux prisonniers est un sujet qui fait consensus au sein de la société palestinienne, malgré la division politique entre le Hamas, qui gouverne Gaza, et le Fatah, qui dirige l’AP, basée en Cisjordanie.

Des agences ont contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...