Accord entre Israël et la Grèce pour les vaccinés ; bientôt avec GB et Estonie
Rechercher

Accord entre Israël et la Grèce pour les vaccinés ; bientôt avec GB et Estonie

L'accord annoncé lors de la visite du Premier ministre grec en Israël n'entrera probablement pas en vigueur avant la fin du mois prochain

Le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis et le ministre des Affaires étrangères israélien Gabi Ashkenazi e Israël le 8 février 2021. (Crédit : Miri Shimonovitz)
Le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis et le ministre des Affaires étrangères israélien Gabi Ashkenazi e Israël le 8 février 2021. (Crédit : Miri Shimonovitz)

Israël et la Grèce ont conclu lundi un accord touristique permettant à leurs citoyens respectifs ayant été vaccinés contre le coronavirus de voyager sans restriction dans ces deux pays.

« Nous devons faciliter les voyages de ceux qui présentent une preuve de vaccination et c’est ce que nous comptons faire avec Israël (…) qui est loin devant en terme de vaccination », a indiqué le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis, lors d’une déclaration commune avec son homologue israélien Benjamin Netanyahu.

L’accord permettra aux touristes israéliens « de se rendre en Grèce sans aucune limitation, ni quarantaine », a précisé Netanyahu.

Israël a enclenché dimanche la sortie de son troisième confinement, instauré en décembre, sans toutefois lever les restrictions sur les vols internationaux qui restent suspendus au moins jusqu’au 20 février.

Un « passeport vert » sera mis en place « lorsque les restrictions sur les voyages auront été levées », a poursuivi le chef du gouvernement israélien.

Peu après cette déclaration commune, les ministres des Affaires étrangères des deux pays, Gabi Ashkenazi et son homologue grec Nikos Dendias, ont signé l’accord bilatéral.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu reçoit le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis à Jérusalem le 8 février 2021 (Crédit : Haim Zach / GPO)

Le cabinet a voté la semaine dernière la prolongation de la fermeture de l’espace aérien jusqu’au 20 février.

Les médias israéliens estiment que l’accord entrera en vigueur après la fête de Pessah, qui tombe le mois prochain.

Israël négocie également un accord avec le Royaume-Uni et l’Estonie pour autoriser les touristes vaccinés à se déplacer entre les deux pays, a fait savoir la radio militaire, qui a précisé que les négociations sont en cours depuis plusieurs jours.

M. Mitsotakis, dont le père a aussi été Premier ministre et a oeuvré au renforcement des relations entre les deux pays, est arrivé lundi en Israël avec les ministres grecs des Affaires étrangères et du Tourisme.

C’est sa seconde visite dans l’Etat hébreu depuis le début de la crise sanitaire.

Par ailleurs, lors de sa précédente visite en juin, il avait affirmé que la Turquie « mena(çait) » la « stabilité » en Méditerranée.

Athènes et Ankara sont à couteaux tirés. Au coeur des tensions : la revendication par la Turquie de son droit d’exploiter des gisements d’hydrocarbures dans une zone maritime qu’Athènes estime relever de sa souveraineté.

La Grèce, qui cherche à multiplier les partenariats face à la Turquie, a conclu en janvier avec Israël un accord de défense prévoyant notamment la création d’une école de pilotage pour l’armée de l’air grecque.

« Il y a de la place pour d’autres investissements importants de compagnies israéliennes en Grèce », a ajouté M. Mitsotakis.

A la faveur d’un accord de partage de données médicales avec le laboratoire Pfizer, Israël a vacciné depuis mi-décembre plus de 3,5 millions de personnes (près de 40 % de sa population), dont plus de deux millions ont reçu la seconde dose. Le pays a recensé plus de 700 000 cas de Covid-19, dont 5 192 morts.

La Grèce (près de 165 000 cas, dont près de 6 000 décès) enregistre ces dernières semaines une recrudescence des contaminations.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...