Affaire Malka Leifer : des manifestants appellent Litzman à démissionner
Rechercher

Affaire Malka Leifer : des manifestants appellent Litzman à démissionner

Le vice-ministre de la Santé est visé par une enquête car il est suspecté d'avoir cherché à obtenir un rapport psychiatrique falsifié pour empêcher l'extradition de Malka Leifer

Les soeurs australiennes Nicole Meyer, à gauche, et Dassi Erlich (à droite) participent à une manifestation le 13 mars 2019 devant le tribunal de Jérusalem lors de l'audience d'extradition de Malka Leifer, un ancien principal de l'école pour filles recherché pour abus sexuels en Australie.
(Yonatan Sindel/Flash90)
Les soeurs australiennes Nicole Meyer, à gauche, et Dassi Erlich (à droite) participent à une manifestation le 13 mars 2019 devant le tribunal de Jérusalem lors de l'audience d'extradition de Malka Leifer, un ancien principal de l'école pour filles recherché pour abus sexuels en Australie. (Yonatan Sindel/Flash90)

Des manifestants ont appelé mercredi à la démission de l’assistant du ministre de la santé Yaakov Litzman alors que le tribunal de Jérusalem tient une audience pour savoir si une ancienne directrice d’une pour filles accusée d’abus sexuels en Australie peut être extradé.

Litzman, qui dirige le parti Yahadout HaTorah, est visé par une enquête car il est suspecté d’avoir cherché à obtenir un rapport psychiatrique falsifié qui aurait empêché l’extradition de Malka Leifer pour des raisons médicales.

« Litzman à la maison, Leifer en Australie », scandaient des manifestants devant la tribunal. »Justice pour les filles, nous vous croyons ».

Les sœurs Nicole Meyer et Dassi Erlich, qui ont accusé Leifer de les avoir agressées sexuellement quand il dirigeait l’école Adass Israël de Melbourne, ont pris par à cette manifestation.

L’ancienne directrice d’école en Australie Malka Leifer, recherchée dans son pays pour agressions sexuelles contre des enfants, à la cour de district de Jérusalem, le 14 février 2018. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...