Israël en guerre - Jour 192

Rechercher

Affrontements dans un camp palestinien du Liban: un mort et sept blessés

Les heurts ont opposé le Fatah du président Mahmoud Abbas à des groupes islamistes dans le plus grand du Liban, où vivent 54 000 réfugiés palestiniens

Aïn Héloué, le plus grand camp de réfugiés palestiniens du Liban, pendant des affrontements entre forces palestiniennes et combattants islamistes, le 19 août 2017. (Crédit : Mahmoud Zayyat/AFP)
Aïn Héloué, le plus grand camp de réfugiés palestiniens du Liban, pendant des affrontements entre forces palestiniennes et combattants islamistes, le 19 août 2017. (Crédit : Mahmoud Zayyat/AFP)

Une personne a été tuée et sept autres blessées lors d’affrontements nocturnes dans le camp de réfugiés palestiniens de Aïn el-Héloué, dans le sud du Liban, a annoncé jeudi à l’AFP un responsable palestinien.

Les heurts ont opposé le Fatah du président Mahmoud Abbas à des groupes islamistes dans ce camp, le plus grand du Liban, qui échappe à l’autorité du gouvernement, a précisé un responsable du Fatah, Mounir al-Maqdah.

Des affrontements entre groupes rivaux ont souvent lieu à Aïn el-Héloué où vivent 54 000 réfugiés palestiniens, auxquels s’ajoutent des milliers d’autres Palestiniens ayant fui la guerre en Syrie.

« Nous nous employons avec l’ensemble des forces palestiniennes à mettre un terme aux affrontements », a indiqué à l’AFP M. al-Maqdah, précisant que « des réunions étaient en cours » à cette fin.

Selon un correspondant de l’AFP, les armes se sont tues à l’aube mais des tirs sporadiques étaient toujours entendus jeudi matin.

La situation dans le camp était tendue, des hommes armés s’étant déployés dans ses ruelles, et les écoles de l’agence des Nations unies pour les réfugiés palestiniens (Unrwa) ont fermé leurs portes jeudi.

En vertu d’un accord de longue date, l’armée ne pénètre pas dans les camps palestiniens où la sécurité est assurée par des factions palestiniennes.

En conséquence, il existe des zones de non-droit au sein des camps et Aïn el-Héloué est connu pour avoir accueilli des extrémistes et des personnes en cavale.

Plus de 450 000 Palestiniens sont enregistrés en tant que réfugiés au Liban auprès de l’Unrwa.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.