Afrique du Sud : Une croix gammée et « Gazez tous les Juifs » tagués sur un campus
Rechercher

Afrique du Sud : Une croix gammée et « Gazez tous les Juifs » tagués sur un campus

L'université de Pretoria condamne le discours de haine après la découverte des graffitis antisémites sur plusieurs panneaux d'affichage

Bâtiment principal de l'université de Pretoria  (Crédit : CC BY-SA Mike Prince, Wikimedia Commons).
Bâtiment principal de l'université de Pretoria (Crédit : CC BY-SA Mike Prince, Wikimedia Commons).

L’université de Pretoria en Afrique du Sud a condamné les discours de haine après la découverte sur des tableaux d’affichage de tags représentant des croix gammées avec le slogan « Gazez tous les Juifs ».

L’organisation-cadre du Conseil des représentants juifs sud-Africain a contacté le recteur-adjoint de l’université pour lui faire part de son inquiétude face aux graffitis retrouvés sur les panneaux de la faculté des sciences humaines.

« L’université de Pretoria condamne toute forme de discrimination et les discours de haine et elle n’hésitera pas à agir contre toute personne s’étant rendue coupable de ce type de comportement », a fait savoir l’université dans un communiqué.

« Lorsque l’université a pris connaissance des actes de vandalisme commis sur des tableaux d’affichage avec des graffitis antisémites sur son campus de Hatfield, nous les avons immédiatement supprimés et nous avons demandé aux services de sécurité de l’université d’enquêter sur l’incident ».

La Conseil juif a salué l’université pour son « retrait rapide » des messages offensants, qui a été effectué dès que les graffitis ont été rapportés par l’union sud-africaine des étudiants juifs.

The SAJBD wrote to the Vice Chancellor of the University of Pretoria following a report of antisemitic graffiti on a…

Posted by South African Jewish Board of Deputies on Tuesday, 29 August 2017

Par ailleurs, la semaine dernière, un politicien sud-africain a tourné en dérision l’Holocauste et ses victimes sur les réseaux sociaux.

« Pour ceux qui clament que l’héritage de l’Holocauste est seulement négatif, pensez aux abats-jours et au savon juifs », a tweeté Andile Mngxitama, président du parti Black First, Land First, qui ne détient pas de sièges à l’Assemblée nationale du pays.

En réponse, le Conseil des représentants juifs a fait savoir dans un communiqué que « c’est profondément bouleversant que quiconque puisse, en public et avec une telle désinvolture, déshumaniser un peuple entier de cette façon. Et c’est d’autant plus scandaleux de la part d’une personnalité publique qui porte une voix politique ».

Le conseil a expliqué qu’il réfléchissait à une action à mener contre Mngxitama.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...