AIPAC : l’annexion ne doit pas nuire aux liens « vitaux » entre les USA et Israël
Rechercher

AIPAC : l’annexion ne doit pas nuire aux liens « vitaux » entre les USA et Israël

Pour le lobby pro-Israël, favorable à la solution à deux États, l'État juif est le "pilier sécuritaire régional de l'Amérique" et "réduire" les liens n'est pas dans ses intérêts

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu s'exprime par vidéo depuis Israël lors de la conférence politique de l'American Israel Public Affairs Committee (AIPAC) de 2019, au Washington Convention Center, à Washington, le mardi 26 mars 2019. (AP Photo/Jose Luis Magana)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu s'exprime par vidéo depuis Israël lors de la conférence politique de l'American Israel Public Affairs Committee (AIPAC) de 2019, au Washington Convention Center, à Washington, le mardi 26 mars 2019. (AP Photo/Jose Luis Magana)

WASHINGTON (JTA) – L’American Israel Public Affairs Committee (AIPAC) a déclaré que ce serait une « erreur » de laisser l’annexion par Israël de certaines parties de la Cisjordanie, si elle se produisait, affecter les relations entre les États-Unis et Israël.

La déclaration de cette semaine était la première de l’AIPAC sur les intentions affichées par le Premier ministre Benjamin Netanyahu d’annexer des parties de la Cisjordanie d’ici le 1er juillet. Plusieurs organisations de gauche mènent une campagne pour que le candidat démocrate présumé à la présidence, Joe Biden, ainsi que les démocrates au Sénat, s’expriment contre ce projet.

« Certaines ont proposé de réduire nos relations avec Israël parce qu’elles s’opposent à la décision potentielle des dirigeants israéliens d’étendre la souveraineté israélienne à certaines parties de la Cisjordanie », selon la déclaration. « Faire quoi que ce soit pour affaiblir cette relation vitale serait une erreur ».

L’AIPAC évoque le rôle d’Israël comme « pilier du cadre de sécurité régional américain » et la coopération américano-israélienne dans un certain nombre de domaines, dont la recherche scientifique.

Des partisans de l’annexion marchent en Cisjordanie, au sud de Jérusalem, le 27 février 2020. (Crédit : Gershon Elinson/ Flash90)

L’ organisation pro-israélienne reste attachée à la solution à deux États. Ceux qui mettent en garde contre l’annexion disent qu’elle saperait, voire tuerait, la perspective d’une telle solution.

Une lettre circule parmi les sénateurs démocrates qui mettrait en garde le gouvernement de Netanyahu contre l’annexion. Cette lettre, rapportée pour la première fois par le Jewish Insider, a suscité des querelles entre les groupes de défense des droits des citoyens du Moyen-Orient dans le camp démocrate : J Street soutient la lettre, tandis que la majorité démocrate pour Israël veut des changements qui indiqueraient clairement que l’aide à Israël n’est pas en jeu. La majorité démocrate a également exprimé son opposition à l’annexion.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...