Americans for Peace Now demande le conditionnement de l’aide militaire à Israël
Rechercher

Americans for Peace Now demande le conditionnement de l’aide militaire à Israël

C'est le premier appel de la sorte pour un groupe juif américain qui se définit comme "pro-Israël".

Le secrétaire américain à la Défense, Lloyd Austin, s'adresse aux journalistes depuis la base aérienne israélienne de Nevatim lundi, avec un avion de combat israélien F-35 en arrière-plan, le lundi 12 avril 2021 en Israël. (Photo AP / Robert Burns)
Le secrétaire américain à la Défense, Lloyd Austin, s'adresse aux journalistes depuis la base aérienne israélienne de Nevatim lundi, avec un avion de combat israélien F-35 en arrière-plan, le lundi 12 avril 2021 en Israël. (Photo AP / Robert Burns)

WASHINGTON (JTA) – Americans for Peace Now appelle à poser des conditions concrètes sur l’aide à la défense d’Israël, une première pour un groupe qui se dit « pro-Israël » et qui est membre du groupe de coordination de la politique étrangère de la communauté juive, la Conference of Presidents of Major American Jewish Organizations.

« Si les États-Unis veulent favoriser la paix et soutenir le droit international, nous devons veiller explicitement à ce que l’argent des contribuables serve les objectifs de notre politique étrangère, à ce qu’il ne serve pas à des violations des droits de l’homme, et à ce qu’il y ait des conséquences spécifiques si tel était le cas », a déclaré Hadar Susskind, PDG du groupe, dans une tribune publiée dans le Time magazine. « Si de nouvelles colonies sont légalisées ou si les colonies existantes sont étendues – ces violations du droit international s’accompagneraient de réductions spécifiques de l’aide américaine. »

Jusqu’à récemment, l’aide à Israël était sacro-sainte dans la communauté pro-israélienne et au Congrès, même parmi les critiques d’Israël.

Dans une interview, M. Susskind a déclaré qu’une partie du raisonnement du groupe consistait à protéger l’aide à Israël à la suite des appels lancés par certains démocrates progressistes au cours du conflit entre Israël et le Hamas, le mois dernier, en faveur d’un arrêt pur et simple de l’aide.

Susskind a déclaré que la proposition d’Americans for Peace Now offrirait une voie aux législateurs qui ont été alarmés par les appels à l’arrêt de l’aide mais qui sont mécontents de l’aide inconditionnelle à Israël.

« Je veux que chaque phrase commence par ‘je soutiens l’aide à Israël' », a-t-il déclaré. « Nous avons besoin d’un juste milieu entre un chèque en blanc et l’arrêt de l’aide ».

Hadar Susskind, alors directeur de Bend the Arc Jewish Action, est arrêté lors d’un acte de désobéissance civile sur Pennsylvania Avenue devant la Maison Blanche à Washington, le 1er mai 2014. (AP Photo/Jacquelyn Martin)

Americans for Peace Now et un autre groupe juif libéral de politique au Moyen-Orient, J Street, ont déclaré en avril qu’ils étaient en faveur d’un projet de loi soutenu par des démocrates progressistes qui interdirait à Israël d’utiliser des fonds américains pour détenir des mineurs palestiniens, s’approprier ou détruire des biens palestiniens ou déplacer de force des Palestiniens, ou annexer des zones palestiniennes. La mesure ne prévoit pas de conséquences spécifiques en cas de violation des restrictions par Israël.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...