Antisémitisme : la Fédération juive de Pittsburgh appelle à la vigilance
Rechercher

Antisémitisme : la Fédération juive de Pittsburgh appelle à la vigilance

La directrice de la sécurité du groupe note qu'une série d'incidents s'inscrit dans un contexte de montée de l'antisémitisme en raison du conflit entre Israël et le Hamas

Un homme portant un Yamulke (= Kippa) Stronger Than Hate se tient devant la synagogue Tree of Life à Pittsburgh, le dimanche 27 octobre 2019, premier anniversaire de la fusillade à la synagogue, qui a tué 11 fidèles.(Crédit:AP Photo/Gene J. Puskar).
Un homme portant un Yamulke (= Kippa) Stronger Than Hate se tient devant la synagogue Tree of Life à Pittsburgh, le dimanche 27 octobre 2019, premier anniversaire de la fusillade à la synagogue, qui a tué 11 fidèles.(Crédit:AP Photo/Gene J. Puskar).

La Fédération juive de la région de Pittsburgh a exhorté les Juifs de la ville de Pennsylvanie à « être vigilants » suite à une série d’incidents antisémites présumés.

Au moins un juif orthodoxe du quartier de Squirrel Hill a été agressé ce mois-ci et trois autres ont été l’objet d’injures antisémites, a déclaré la fédération au Pittsburgh Post-Gazette mercredi.

La directrice de la sécurité du groupe a noté une augmentation de l’antisémitisme aux Etats-Unis suite aux hostilités militaires du mois dernier entre Israël et le groupe terroriste Hamas qui dirige la bande de Gaza.

« Nous avons observé, au cours du dernier mois, environ une montée de l’antisémitisme qui a été largement stimulée par le conflit entre Israël et le Hamas », a déclaré Shawn Brokos, cité par le journal. « Nous l’avons vu à travers la nation ; nous l’avons vu à l’échelle mondiale, et jusqu’à il y a deux semaines, nous ne l’avions pas vu nous affecter à Pittsburgh. »

Elle a déclaré que le 6 juin, trois juifs ont été accostés par un homme proférant des insultes « antisémites et haineuses » alors qu’ils rentraient de la synagogue de Squirrel Hill et que le 13 juin, un juif a été agressé physiquement alors qu’il revenait d’un autre lieu de culte.

La victime a été projetée au sol pendant l’agression et a subi plusieurs fractures et a dû subir une opération pour recevoir une prothèse de la hanche, selon M. Brokos.

La police cherche à savoir si l’agression est un crime haineux, selon le rapport.

La population rend hommage aux 11 personnes tuées le 27 octobre 2018, devant un mémorial de fortune à l’extérieur de la synagogue Tree of Life, dans le quartier Squirrel Hill de Pittsburgh, le jeudi 1er novembre 2018. (Crédit : AP Photo/Gene J. Puskar)

Squirrel Hill abrite la synagogue Tree of Life, où en 2018 un tireur a tué 11 personnes et blessé sept fidèles pendant les prières du Shabbat. La fusillade est considérée comme l’attaque antisémite la plus meurtrière de l’histoire américaine.

Brokos a déclaré que les gens ne devraient pas vivre dans la peur mais devraient être vigilants quant à ce qui se passe autour d’eux.

« Si nous cessons d’aller aux offices, de nous rendre à la synagogue ou de modifier nos habitudes quotidiennes, alors la peur a gagné, et nous ne pouvons pas laisser cela nous arriver, ici à Pittsburgh », a-t-elle déclaré.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...