Antisémitisme, racisme… : le rédacteur en chef du Gay Times suspendu
Rechercher

Antisémitisme, racisme… : le rédacteur en chef du Gay Times suspendu

Josh Rivers s'excuse pour ses remarques "haineuses et odieuses" qui ciblent aussi les minorités et les personnes en surpoids et les sans-abris

Josh Rivers (Crédit : Facebook photo)
Josh Rivers (Crédit : Facebook photo)

Le nouveau rédacteur en chef de l’éminent magazine britannique Gay Times a été suspendu cette semaine après qu’une série d’anciens tweets antisémites, homophobes et racistes ont été révélés.

Les tweets offensants de Josh Rivers révélés par BuzzFeed Royaume-Uni cette semaine remontent à 2010. Ils dénigrent aussi les Africains, les Asiatiques, et les personnes en surpoids et les sans-abris.

« Les Juifs sont dégueulasses. C’est la seule religion avec ‘ew’ dedans » [Juif se dit ‘Jew’ en anglais], a-t-il tweeté en 2010.

« Je me demande s’ils ont casté ce type comme ‘le Juif’ à cause de ce p***ain de nez ridiculement grand. Ce doit être une prothèse. C’est sûr », a-t-il posté plusieurs mois plus tard.

En décembre 2010, Rivers a posté des tweets s’adressant aux femmes pour qu’elles cessent d’être des « s***pes geignardes », leur conseillant « d’aller changer votre p****in de tampon et de rester hors de mon p****in de chemin ».

Cette année-là, il a également traité les hommes égyptiens de « gros, malodorants, poilus, le visage recouvert de sperme, violeurs arriérés » et a tweeté sur les enfants issus d’ « inceste, trisomiques, retardés » de « certaines racailles » qu’il a rencontrées dans le train.

Rivers a également visé à plusieurs reprises des lesbiennes et les personnes transgenres, les traitant de « pédés » pour avoir l’air de « drogués » et pour leurs mauvais choix vestimentaire.

En 2011, il a appelé à l’assassinat d’une fille portant un haut qui ne lui allait pas et a déclaré que les sans-abris devraient être « hors des rues et à l’extérieur de nos bus ! ».

Un communiqué du journal a dénoncé les tweets de Rivers disant qu’ils « ne reflètent pas les valeurs de Gay Times, ni sur aucun de nos employés, à quelque titre que ce soit. »

https://twitter.com/_joshrivers/status/930815661932187649?ref_src=twsrc%5Etfw&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.timesofisrael.com%2Fnew-editor-of-uks-gay-times-suspended-for-anti-semitic-sexist-racist-tweets%2F

« Josh a été suspendu immédiatement pendant que nous enquêtions sur les faits. Des mesures appropriées seront prises en temps voulu », a déclaré Gay Times.

Rivers, qui a été nommé rédacteur en chef du magazine le mois dernier, s’est excusé pour ses remarques « haineuses » et « odieuses » sur Twitter plus tard ce jour-là, en affirmant qu’elles provenaient d’un « profond dégoût de moi-même sur lequel j’ai travaillé dur pour le surmonter ».

« J’ai pris des mesures pour résoudre les problèmes qui m’empêchaient de traiter les gens avec le respect et la gentillesse que je chérie tellement maintenant », a écrit Rivers.

« C’est à cause de mon passé et de mon propre éveil que depuis j’ai tout fait pour soutenir et renforcer notre communauté. Il est bouleversant que les dommages que j’ai causés dans le passé ont refait surface pour causer plus de douleur. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...