Appel aux dons pour le monument juif le plus ancien de France
Rechercher

Appel aux dons pour le monument juif le plus ancien de France

La Maison sublime de Rouen est le monument juif le plus ancien de France qui date du 12e siècle

Capture d’écran de la vidéo sur la Maison Sublime de Rouen (Crédit : YouTube)
Capture d’écran de la vidéo sur la Maison Sublime de Rouen (Crédit : YouTube)

La Fondation Patrimoine a lancé, le 14 juin dernier, un appel aux dons afin de sauvegarder la Maison sublime située sous le Palais de Justice de Rouen, rapporte Tendance Ouest.

La Maison sublime est le monument juif le plus ancien de France qui remonte au 12e siècle.

Découverte il y a maintenant 40 ans, fermée en 2001, son accès est aujourd’hui extrêmement limité. Depuis 2009, les visites ont repris une à deux fois pas semaine. De plus le site n’est que difficilement accessible, limitant le nombre de personnes par visite à 18.

Selon la Fondation Patrimoine, la Maison sublime n’est pas seulement le monument juif le plus ancien de France mais également le monument le plus ancien d’Europe.

« Cet édifice rectangulaire de 15 mètres sur 10, aux murs épais encore imposants, est conservé dans une crypte archéologique aménagée en 1977. L’édifice a été construit vers 1100, juste après la première Croisade, au coeur de l’ancien quartier juif, dont l’usage est encore débattu : résidence privée, synagogue ou école rabbinique », indique la Fondation du Patrimoine.

La Fondation Patrimoine a pour le moment récolté un montant de 34 000 euros sur l’objectif de 50 000 euros.

Le coût total des travaux prévus devraient s’élever à 780 000 euros divisés entre l’Etat (360 000€), les collectivités locales (150 000 euros), une subvention du Crédit Agricole (25 000€) ainsi que la participation de fondations et notamment les dons reçus par la Fondation Patrimoine.

Les travaux sont prévus à partir d’octobre prochain pour une durée de 8 mois et auront pour objectif la réduction de l’humidité, l’accroissement de l’isolation, l’élargissement des escaliers, et devront permettre une meilleure accessibilité du monument.

Il y a trois mois, la restauration ainsi que la modélisation de cet édifice avaient été annoncées.

YuSit, qui a développé un processus de valorisation du patrimoine culturel, a proposé un projet de visite virtuelle du monument juif en collaboration avec la start-up Gamit.

Le projet se concentre ainsi tout d’abord sur la restauration du monument, puis sur sa modélisation « en l’état actuel et une autre tel qu’il était au XIIe siècle. »

L’objectif est de permettre une visite virtuelle et interactive des vestiges.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...