Après 14 mois de fermeture, les cinémas israéliens vont rouvrir jeudi au public
Rechercher

Après 14 mois de fermeture, les cinémas israéliens vont rouvrir jeudi au public

Le plan du ministère de la Santé permettra aux enfants et aux adolescents non vaccinés d'assister à certaines projections ; d'autres seront réservées aux vaccinés

La projection organisée pour "HHhH" a fait le plein à la cinémathèque de Tel Aviv, en juin 2017. (Crédit : Camille Goldman)
La projection organisée pour "HHhH" a fait le plein à la cinémathèque de Tel Aviv, en juin 2017. (Crédit : Camille Goldman)

Les principales chaînes de cinémas devraient rouvrir leurs portes jeudi, après une fermeture de 14 mois due à la pandémie de coronavirus.

Les chaînes Cinema City, YES Planet, Lev et Hot Cinema ont annoncé qu’elles reprendraient leurs activités pour la première fois depuis mars 2020, après que le ministère de la Santé a établi un cadre permettant aux enfants d’assister à certaines projections.

Les cinémas n’avaient pas rouvert pour les vaccinés dans le cadre du système dit du « Passeport vert », car beaucoup de leurs clients sont des mineurs qui ne sont pas éligibles à la vaccination contre la COVID-19.

Selon les médias israéliens, le plan du ministère de la Santé exigera des cinémas qu’ils divisent les séances de cinéma entre celles réservées aux vaccinés et celles destinées au grand public, y compris les enfants. Le plan complet du ministère devrait être publié en début de semaine.

Cette décision intervient alors que la majorité des Israéliens – 5,1 millions – ont reçu les deux doses du vaccin COVID-19 et que les nouveaux cas de virus ont chuté à plusieurs dizaines par jour.

Samedi, 12 nouveaux cas seulement ont été diagnostiqués, ce qui correspond à la baisse du nombre de cas caractéristique des week-ends. Selon le ministère de la Santé, on dénombre actuellement 542 cas actifs de coronavirus en Israël, dont 60 personnes dans un état grave. Le bilan des décès depuis le début de la pandémie est de 6 398.

Israël a levé la plupart de ses restrictions sur les rassemblements et a autorisé la réouverture des lieux culturels, des gymnases et des piscines, avec des restrictions sanitaires, à mesure que le virus s’atténuait.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...