Rechercher

Argentine : Un vol de stèles dans un cimetière juif déjoué

Les responsables juifs locaux sont furieux après des vols et des actes de vandalisme similaires, le mois dernier ; la police a arrêté un suspect et deux autres ont pris la fuite

Certaines des tombes vandalisées au cimetière juif Tablada, à côté de Buenos Aires. (Autorisation : AMIA via JTA)
Certaines des tombes vandalisées au cimetière juif Tablada, à côté de Buenos Aires. (Autorisation : AMIA via JTA)

Les responsables de la communauté juive locale sont furieux suite à des vols et à des actes de vandalisme qui se sont répétés dans un important cimetière juif du secteur de Buenos Aires.

La semaine dernière, juste avant Yom Kippour, trois vandales ont été surpris et attrapés alors qu’ils tentaient de voler 223 stèles du cimetière – le troisième vol de ce type à se produire, ce mois-ci. Plus de cent stèles ont été détruites au cimetière Tablada, la semaine dernière.

L’un des suspects a été arrêté la semaine passée et deux autres ont pris la fuite. Une enquête est actuellement en cours.

« Nous sommes très préoccupés par l’absence de réaction des autorités argentines s’agissant de la protection du cimetière », a déclaré à JTA Eliahu Hamra, secrétaire-général du BUR, le bloc orthodoxe qui dirige l’organisation juive AMIA.

Aucun graffiti antisémite n’a été découvert dans le cimetière après ces incidents répétés mais les groupes juifs tirent la sonnette d’alarme. Ils saluent également les employés du cimetière qui sont parvenus à déjouer le vol sans l’aide de la police.

« Nous attendons des autorités qu’elles apportent une solution définitive au problème de l’insécurité et à celui de l’absence de protection, nous avons besoin que les mesures nécessaires soient prises sans délai », a commenté le président de l’AMIA, Ariel Eichbaum.

Selon l’AMIA, le cimetière Tablada est le cimetière juif le plus important de toute l’Amérique latine. Inauguré en 1936, il s’étend sur presque 40 hectares et plus de 130 000 sépultures y sont installées. Il se trouve à une vingtaine de kilomètres de Buenos Aires.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...