Arrestation de 26 pédophiles présumés lors d’une opération policière sur le Net
Rechercher

Arrestation de 26 pédophiles présumés lors d’une opération policière sur le Net

Une policière s'est faite passer pour une jeune fille de 13 ans, s'est entretenue avec des hommes qui ont commis des "infractions répétées" lors de chats et d'appels vidéo

Image d’illustration d'un homme utilisant un ordinateur portable. (iStock by Getty Images / Suradech14)
Image d’illustration d'un homme utilisant un ordinateur portable. (iStock by Getty Images / Suradech14)

La police a arrêté 26 pédophiles présumés, dont un enseignant de lycée et un moniteur de natation pour adolescents, avec l’aide d’une policière infiltrée qui s’est faite passer pour une jeune fille de 13 ans dans des chats en ligne.

L’agent, qui fait jeune, a été en contact avec les suspects au cours des six derniers mois dans le but de recueillir des preuves contre les délinquants sexuels. Pour piéger les suspects, l’agent a utilisé de faux comptes de réseaux sociaux et a parlé avec les suspects lors d’appels vidéo.

Le surintendant en chef Eitan Amar, de l’unité centrale du district du Néguev, a noté que l’agent avait reçu pour instruction de ne pas séduire les suspects, de ne pas engager de conversations ni d’agir de manière proactive. « Nous étions plutôt réactifs », a-t-il expliqué.

La police a déclaré que les suspects avaient commis divers actes indécents sous le regard de l’agent en ligne, lui ont suggéré de se déshabiller et lui ont proposé de la rencontrer en personne.

« La grande majorité des suspects ont commis des délits de façon répétée », a déclaré Amar.

Lundi soir, des équipes de police ont perquisitionné les domiciles des suspects, âgés de 21 à 44 ans, les ont arrêtés et ont confisqué leur matériel.

Parmi les personnes arrêtées figuraient un enseignant de lycée à Haïfa, un moniteur de natation qui travaille avec des adolescents à Omer, près de Beer Sheva, et un employé municipal dont la ville de résidence n’a pas été dévoilée.

Amar a noté que les suspects étaient par ailleurs apparemment « des gens normaux, qui ont déclaré à l’agent qu’ils avaient des filles de son âge, sans que cela ne leur pose problème ».

En septembre, les procureurs ont inculpé un entraîneur de handball pour jeunes de Herzliya pour une série d’infractions sexuelles contre des dizaines de mineures en Israël et à l’étranger au cours des dernières années. Beno Reinhorn, 35 ans, marié et père de deux enfants, a été accusé d’avoir agressé des filles mineures sur Internet en les persuadant de lui envoyer des photos et vidéos indécentes d’elles-mêmes, dont certaines comportaient des actes considérés comme étant du viol et de la sodomie par la loi israélienne.

Reinhorn a été inculpé dans 28 affaires, bien que les procureurs aient déclaré avoir identifié 121 victimes et victimes potentielles que Reinhorn a agressées, se faisant souvent passer pour un agent de mannequins sur la populaire application Instagram, qui partage des photos.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...