Un policier blessé après qu’un homme de Jérusalem Est l’a percuté
Rechercher

Un policier blessé après qu’un homme de Jérusalem Est l’a percuté

La police a déclaré que l'homme provenait de Jérusalem et a réussi à fuir le checkpoint de Qalandiya après avoir touché l'agent de la police des frontières

Jacob Magid est le correspondant pour les questions liées aux implantations pour le Times of Israël

La police des frontières au checkpoint de Qalandiya, le 23 octobre 2012. Illustration. (Crédit : Oren Nahshon/Flash90)
La police des frontières au checkpoint de Qalandiya, le 23 octobre 2012. Illustration. (Crédit : Oren Nahshon/Flash90)

Un agent de la police des frontières a été légèrement blessé lorsqu’un automobiliste l’a percuté jeudi après-midi au checkpoint de Qalandiya, au nord de Jérusalem, ont fait savoir les autorités.

Un homme de Jérusalem-Est a été arrêté, a annoncé la police.

Le suspect a été remis pour interrogatoire après son arrestation.

La police a rapidement déclaré que l’incident semblait être criminel et non pas nationaliste – le terme généralement utilisé pour désigner le terrorisme palestinien.

Les services de Magen David Adom ont déclaré que la victime, âgée d’une vingtaine d’années, présente des lésions au niveau de la tempe et des membres. Il a été évacué vers l’hôpital Shaare Tzedek pour être soigné.

La police a lancé une chasse à l’homme pour retrouver l’assaillant.

Cet acte survient dans un contexte tendu. Mercredi, un Palestinien a été tué par des tirs israéliens dans des affrontements nocturnes en Cisjordanie. Selon le ministère de la Santé de l’Autorité palestinienne, la victime, Sajed Mazhar, 17 ans, était secouriste.

Trois autres personnes ont été blessées par des tirs dans le camp de réfugiés de Dheisheh, près de Bethléem, l’un à la main, le second à l’épaule et le troisième à la cuisse, selon le ministère de la santé.

Lundi, un garçon de 7 ans a été légèrement blessé par des tirs dans l’implantation de Beit El, tirés depuis un village palestinien voisin.

La semaine dernière, deux Israéliens ont été blessés par des cocktails Molotov lancés sur une voiture roulant entre les implantations de Itamar et d’Elon Moreh. L’armée a déclaré que les soldats ont soigné les deux victimes sur place, près de Naplouse, avant de les faire évacuer vers un hôpital.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...