Attentat anti-israélien en Bulgarie en 2012 : procès le 10 novembre
Rechercher

Attentat anti-israélien en Bulgarie en 2012 : procès le 10 novembre

Le 18 juillet 2012, l'explosion d'un bombe artisanale visant un autocar de touristes israéliens à l'aéroport de Bourgas tuait cinq Israéliens

Les secours de Zaka, à la recherche de restes humains dans le bus  qui avait explosé à l'aéroport de Bourgas en Bulgarie (Crédit : Dano Monkotovic/Flash 90)
Les secours de Zaka, à la recherche de restes humains dans le bus qui avait explosé à l'aéroport de Bourgas en Bulgarie (Crédit : Dano Monkotovic/Flash 90)

Le procès par contumace d’un Canadien et d’un Australien accusés d’avoir été impliqués dans un attentat contre des touristes israéliens qui avait fait sept morts en 2012 en Bulgarie, a été renvoyé au 10 novembre, a annoncé lundi le parquet.

Le procès, qui devait s’ouvrir ce lundi, a été renvoyé car sa tenue n’a pas été correctement notifiée aux parties civiles israéliennes, a précisé une porte-parole.

Le 18 juillet 2012, l’explosion d’un bombe artisanale visant un autocar de touristes israéliens à l’aéroport de Bourgas (est) tuait cinq Israéliens, leur chauffeur bulgare et l’auteur principal présumé, Mohamad Hassan El-Husseini, un Franco-Libanais de 23 ans. Trente-huit personnes avaient été blessées.

L’Australien Meliad Ferah, 35 ans, également connu sous le nom d’Hussein Hussein, et le Canadien Hassan el Hajj Hassan, 28 ans, doivent répondre de complicité dans cet attentat. Ils sont notamment accusés d’avoir fourni l’explosif avant de quitter la Bulgarie via la Roumanie.

Les deux hommes d’origine libanaise et soupçonnés d’être liés à la branche armée du Hezbollah, l’organisation terroriste chiite libanaise lié à l’Iran, n’ont pas pu être interpellés et doivent être jugés par contumace. Ils encourent une peine de réclusion à perpétuité.

Les éléments recueillis par l’enquête avaient contribué à la décision de l’Union européenne du 22 juillet 2013 d’inscrire la branche armée du Hezbollah sur sa liste noire des organisations terroristes.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...