Attentats au Sri Lanka : de précédentes fêtes de Pâques endeuillées
Rechercher

Attentats au Sri Lanka : de précédentes fêtes de Pâques endeuillées

Avant le Sri Lanka, plusieurs pays ont été endeuillés par des attentats perpétrés à l'occasion des fêtes de Pâques

Des membres du personnel de sécurité et des enquêteurs sri-lankais examinent les débris devant l'église de Zion suite à l'explosion survenue à Batticaloa, dans l'est du Sri Lanka, le 21 avril 2019. (Crédit photo : LAKRUWAN WANNIARACHCHI / AFP)
Des membres du personnel de sécurité et des enquêteurs sri-lankais examinent les débris devant l'église de Zion suite à l'explosion survenue à Batticaloa, dans l'est du Sri Lanka, le 21 avril 2019. (Crédit photo : LAKRUWAN WANNIARACHCHI / AFP)

Avant le Sri Lanka, où une série d’explosions a fait dimanche près de 160 morts dans trois églises et des hôtels de luxe, plusieurs pays ont été endeuillés par des attentats perpétrés à l’occasion des fêtes de Pâques :

Egypte, 2017, 45 morts

Le 9 avril 2017, le dimanche des Rameaux, des attentats perpétrés par deux kamikazes et revendiqués par le groupe Etat islamique (EI) font 45 morts dans deux églises coptes du nord du pays, à Tanta et Alexandrie.

Pakistan, 2016, 75 morts

Le 27 mars 2016, 75 personnes, dont de nombreux enfants, périssent et des centaines d’autres sont blessées par un attentat-suicide dans un parc très fréquenté de Lahore, grande ville de l’est du Pakistan, où des chrétiens célébraient les fêtes de Pâques. L’attentat est revendiqué par une faction du mouvement taliban pakistanais, le Jamaat-ul-Ahrar.

Nigeria, 2012, 41 morts

Le 8 avril 2012, 41 personnes sont tuées dans un attentat à la voiture piégée le dimanche de Pâques près d’une église à Kaduna, dans le nord du Nigeria, région où sévit le groupe islamiste Boko Haram.

Autres attentats contre les chrétiens

D’autres attentats visant des chrétiens ont été commis ces dernières années, dont voici les plus meurtriers :

Philippines

Au moins 21 personnes périssent le 27 janvier 2019 dans un double attentat perpétré pendant une messe dans la cathédrale de Jolo, la plus grande ville de l’île du même nom, au sud du pays. Cette attaque est revendiquée par l’EI. Les autorités l’attribuent à la faction Ajang-Ajang, groupe lié aux islamistes d’Abou Sayyaf.

Egypte

Le 26 mai 2017, 29 personnes, dont de nombreux enfants, sont tuées à Minya (centre) dans une attaque contre un bus transportant des pèlerins coptes en route pour le monastère de Saint-Samuel, revendiquée par l’EI.

Le 11 décembre 2016, un attentat suicide contre une église copte orthodoxe du Caire, contiguë à la cathédrale Saint-Marc (siège du pape de l’Eglise copte orthodoxe Tawadros II), fait 29 morts. Il est revendiqué par l’EI.

Yémen

Seize personnes dont quatre religieuses catholiques étrangères sont tuées le 4 mars 2016 dans une attaque menée par des hommes armés contre un hospice des sœurs de Mère Teresa à Aden. L’attaque est attribuée à l’EI.

Pakistan

Le 15 mars 2015, un double attentat à la ceinture explosive perpétré à proximité de deux églises pendant la messe du dimanche dans un quartier chrétien de Lahore fait 17 morts et 70 blessés. Il est revendiqué par les talibans pakistanais du Tehreek-e-Taliban Pakistan (TTP).

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...