Aux commandes de l’avion de Netanyahu, une pilote ultra-orthodoxe brise le plafond de verre
Rechercher

Aux commandes de l’avion de Netanyahu, une pilote ultra-orthodoxe brise le plafond de verre

Nechama Spiegel Novak, mère de quatre enfants, entre dans l'histoire en emmenant le Premier ministre en Grèce pour sa visite officielle

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et son épouse Sara avec Nechama Spiegel Novak, à droite, femme pilote, avant le décollage, à l'aéroport international Ben Gurion, le 14 juin 2017. (Crédit : Amos Ben Gershom/GPO)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et son épouse Sara avec Nechama Spiegel Novak, à droite, femme pilote, avant le décollage, à l'aéroport international Ben Gurion, le 14 juin 2017. (Crédit : Amos Ben Gershom/GPO)

Le vol El Al emprunté mercredi par le Premier ministre Benjamin Netanyahu et son épouse Sara pour aller en Grèce était piloté par une femme ultra-orthodoxe, une première pour un vol officiel.

Nechama Spiegel Novak, mère de quatre enfants travaillant pour le transporteur national israélien depuis le début de l’année, a quitté l’aéroport international Ben Gorion mercredi matin aux commandes d’un Boeing 737 vers Thessalonique, où Netanyahu participe à un sommet trilatéral avec la Grèce et Chypre.

Le Premier ministre et son épouse ont pris plusieurs photos avec la femme pilote, premier officier du vol, avant le décollage.

Novak a suivi les cours d’une école de pilotage aux Etats-Unis où elle a travaillé suffisamment longtemps pour enregistrer ses heures de vol. Contrairement à la majorité des pilotes israéliens, elle n’a pas servi dans les forces aériennes, où les pilotes acquièrent généralement les heures de vol nécessaires et obtiennent leurs licences.

« Etre pilote a toujours été mon rêve. Mon mari me soutient beaucoup et il m’aide à réaliser ce rêve », avait-elle dit en 2015 lorsqu’elle avait commencé sa formation.

Novak vit dans un quartier ultra-orthodoxe de Jérusalem et est réticente à l’idée d’accorder des entretiens.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...