Rechercher

Ben Gvir veut rencontrer Baharav-Miara au sujet des drapeaux palestiniens

La Procureure générale doit d'abord entendre l'opinion des dirigeants politiques avant de considérer la demande du ministre de la Sécurité nationale de changer la loi actuelle

Un manifestant tenant un drapeau palestinien lors d'une manifestation contre le nouveau gouvernement du Premier ministre Benjamin Netanyahu, à Tel Aviv, le 7 janvier 2023. (Crédit : AP Photo/ Tsafrir Abayov)
Un manifestant tenant un drapeau palestinien lors d'une manifestation contre le nouveau gouvernement du Premier ministre Benjamin Netanyahu, à Tel Aviv, le 7 janvier 2023. (Crédit : AP Photo/ Tsafrir Abayov)

Le ministre de la Sécurité nationale, Itamar Ben Gvir, a demandé mercredi à rencontrer la Procureure générale, Gali Baharav-Miara, au sujet de sa demande de faire retirer les drapeaux palestiniens de l’espace public – par les forces de l’ordre.

Le bureau de Baharav-Miara a confirmé avoir reçu une lettre de Ben Gvir à ce sujet. Il a déclaré qu’elle devait d’abord entendre la position des dirigeants politiques avant d’envisager tout changement dans la politique d’application actuelle de la loi.

La loi israélienne autorise le déploiement de drapeaux palestiniens, mais la police dispose d’une grande marge de manœuvre pour prendre des mesures visant à maintenir l’ordre public. Elle les retire régulièrement des espaces publics et confisque les drapeaux à ceux qui les brandissent.

Après qu’un terroriste a brandi un drapeau palestinien à sa sortie de prison la semaine dernière, Ben Gvir a déclaré qu’il avait donné l’ordre à la police, dès dimanche, de retirer tous les drapeaux de l’espace public.

Cependant, la police n’aurait pas tenu compte de sa directive et lui aurait dit qu’il n’y avait aucune base légale pour les confisquer tant qu’il n’y avait pas d’incitation.

Ben Gvir, qui dirige le parti d’extrême-droite Otzma Yehudit, avait demandé l’adoption d’une loi lui conférant un contrôle sans précédent sur la politique de la police, qui est normalement définie par le chef de la police.

Montage de photos d’archives : Itamar Ben Gvir à gauche, chef du parti Otzma Yehudit, lors d’une réunion de sa faction à la Knesset, le 21 novembre 2022 ; la Procureure générale, Gali Baharav-Miara prenant la parole à l’université de Tel Aviv, le 28 septembre 2022. (Crédit : Flash90)

La lettre de Ben Gvir adressée mercredi à Baharav-Miara est intervenue avant les manifestations anti-gouvernement prévues samedi. Un certain nombre de manifestants ont arboré des drapeaux palestiniens lors de rassemblements similaires le week-end dernier.

« La liberté de manifester est un principe fondamental de la démocratie qui nous est cher à tous », a-t-il écrit dans la lettre, selon le site d’information Walla. « Ma position est qu’il est important que la police agisse avec égalité envers les manifestants, qu’ils soient ultra-orthodoxes ou arabes, de gauche ou de droite, religieux ou laïcs. »

Le leader du Raam, Mansour Abbas, dont le parti islamiste faisait partie de la dernière coalition, a exhorté mardi les Arabes israéliens à ne pas déployer de drapeaux palestiniens lors des prochaines manifestations afin d’éviter de provoquer des affrontements avec la police.

Il n’y a pas de règles claires sur le moment où les drapeaux palestiniens sont autorisés à être déployés, et les instructions de la Procureure générale sont de les retirer uniquement « lorsqu’il y a une forte suspicion que le fait de brandir le drapeau conduise à une grave perturbation de l’ordre public », selon un article du moi de mai paru dans le quotidien israélien Haaretz.

En 2021, le prédécesseur de Ben Gvir, Omer Barlev, avait demandé au chef de la police de limiter la confiscation des drapeaux lors d’événements publics.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.