Rechercher

Bennett: les réfugiés d’Ukraine peuvent rester « jusqu’à ce que la situation se calme »

"Nous sommes doublement impliqués, dans une action humanitaire majeure et dans une action diplomatique", a déclaré le Premier ministre

Le Premier ministre Naftali Bennett, au centre, et le ministre de l'Aliyah et de l'Intégration Tamano-Shata, à droite, lors d'une réunion du Comité ministériel de l'Aliyah et de l'Intégration, le 7 mars 2022. (Crédit : Amos Ben-Gershom/GPO)
Le Premier ministre Naftali Bennett, au centre, et le ministre de l'Aliyah et de l'Intégration Tamano-Shata, à droite, lors d'une réunion du Comité ministériel de l'Aliyah et de l'Intégration, le 7 mars 2022. (Crédit : Amos Ben-Gershom/GPO)

Le Premier ministre Naftali Bennett a déclaré qu’Israël « accueillerait » les Juifs fuyant l’invasion russe de l’Ukraine et permettrait aux réfugiés inéligibles à la citoyenneté, mais qui ont des parents dans le pays, d’y séjourner pendant toute la durée du conflit.

« Nombre de Juifs veulent venir depuis les zones de guerre et le peuple d’Israël les accueillera », a dit Bennett. « Par ailleurs, Israël acceptera les Ukrainiens fuyant la zone de danger qui ont de la famille dans le pays. Nous leur permettrons de rester ici le plus longtemps possible, jusqu’à ce que la situation se calme ».

Bennett a également évoqué les efforts visant à négocier un cessez-le-feu entre Kiev et Moscou.

« Nous sommes doublement impliqués, dans une action humanitaire majeure et dans une action diplomatique, aux côtés d’autres pays, pour rapprocher [l’Ukraine et la Russie] », a-t-il ajouté.

Les critiques se font de plus en plus fortes à l’égard de la politique en matière de réfugiés, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du gouvernement, en particulier le traitement réservé aux réfugiés ou le plafonnement du nombre de réfugiés inéligibles à la citoyenneté susceptibles d’être autorisés à entrer en Israël.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...