Rechercher

Bennett ne se disputera pas ouvertement avec les USA sur l’accord nucléaire iranien

"Les États-Unis ont parfaitement compris que nous ne sommes pas liés par l'accord sur le nucléaire", a affirmé le Premier ministre lors d'une conférence organisée par le site Ynet

Le Premier ministre Naftali Bennett s'exprime devant la Conférence des Présidents à Jérusalem, le 20 février 2022. (Crédit : Amos Ben Gershom/GPO)
Le Premier ministre Naftali Bennett s'exprime devant la Conférence des Présidents à Jérusalem, le 20 février 2022. (Crédit : Amos Ben Gershom/GPO)

Le Premier ministre Naftali Bennett a déclaré, lundi, que les États-Unis comprenaient qu’Israël ne soutiendrait pas une réintégration de Washington dans l’accord sur le nucléaire iranien mais que lui-même ne se querellerait pas en public à ce sujet.

« En 2015, avant la signature du premier accord, la rhétorique qui avait utilisée avait atteint son paroxysme et cela a été un échec », a dit Bennett lors d’une conférence organisée par le site d’information Ynet.

« L’accord a été signé. Non seulement il a été signé mais de surcroît, Washington n’entendait plus rien, quel que soit le sujet. Je ne vais pas me quereller pour le plaisir de me quereller. Je n’entrerai en guerre que si j’ai des chances réelles de victoire et des objectifs qui en valent la peine », a expliqué Bennett.

« Les États-Unis ont parfaitement compris que nous ne sommes pas liés par l’accord sur le nucléaire », a-t-il continué.

Le Premier ministre a aussi évoqué les informations laissant entendre que Washington songerait à radier le Corps des Gardiens iraniens de la révolution de sa liste des organisations terroristes dans le cadre des négociations.

« Les Gardiens de la Révolution sont réellement l’organisation terroriste parrainée par un État la plus importante dans le monde entier », a commenté Bennett. « Il ne se passe pas une journée où les Gardiens de la Révolution ne commettent pas d’acte terroriste au Moyen-Orient – contre les Émirats arabes unis, contre d’autres peuples et aujourd’hui, ils tentent réellement de blesser les Américains et les Israéliens. C’est une organisation terrible ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...