BiomX réunit 24 M de $ pour stimuler la recherche sur les médicaments issus de bactéries
Rechercher

BiomX réunit 24 M de $ pour stimuler la recherche sur les médicaments issus de bactéries

Le premier tour de table a été mené par OrbiMed, Johnson&Johnson Innovation-JJDC Inc. et Takeda Ventures Inc.

Bactéries. Illustration. (Crédit : autorisation)
Bactéries. Illustration. (Crédit : autorisation)

BiomX Ltd., un développeur de thérapies basées sur des bactéries humaines, a annoncé avoir levé 24 millions de dollars pour son premier tour de financement qui l’aidera à avancer le développement de ses médicaments pour entrer dans les étapes d’essais cliniques.

Le premier tour de table a été dirigé par OrbiMed, Johnson & Johnson Innovation – JJDC, Inc., et Takeda Ventures, Inc. avec la participation de Seventure Partners, MiraeAsset, SBI Japan-Israel Innovation Fund et d’autres investisseurs européens, a précisé Ness Ziona, la start-up basée en Israël, dans un communiqué.

BiomX, précédemment nommé MBcure, a été fondé dans l’incubateur FutuRx Ltd. avec le soutien de l’Autorité de l’innovation d’Israël.

L’entreprise cherche à développer de nouvelles thérapies pour combler des besoins médicaux non satisfaits en utilisant sa compréhension du microbiome humain, des bactéries qui résident dans et sur le corps humain. L’étude du microbiome est un nouveau domaine pharmaceutique et nutritionnel en développement.

Les médicaments de l’entreprise comprennent des produits pour le traitement de l’acné, des maladies intestinales inflammatoires (MII), du cancer et des traitements qui modulent le microbiome pour améliorer les performances des médicaments immuno-oncologiques.

« Nous sommes déterminés à utiliser nos capacités technologiques pour un développement accéléré vers des produits en phase clinique », a déclaré Jonathan Solomon, le PDG de BiomX.

BiomX se concentre sur le développement de nouveaux médicaments pour soulager les maladies découlant d’un déséquilibre du microbiome. Il cherche à savoir quelles bactéries sont liées à une maladie spécifique pour proposer des solutions sous forme de médicaments développés par l’entreprise. L’objectif est de modifier le microbiome et de rétablir l’équilibre microbien en ajoutant ou éradiquant des bactéries à l’aide de virus existants et modifiés de manière synthétique qui attaquent les bactéries.

Les technologies de BiomX sont basées sur la recherche de ses collaborateurs scientifiques : le professeur Rotem Sorek et le Dr Eran Elinav, de l’Institut Weizmann pour la Science, et le Professeur Timothy K. Lu, du Massachusetts Institute of Technology.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...