Cérémonie des Goyas : un réalisateur appelle au boycott d’Israël
Rechercher

Cérémonie des Goyas : un réalisateur appelle au boycott d’Israël

Julio Perez del Campo, lauréat d'un Goya pour son documentaire "Gaza," demande à la société de ne pas se rendre complice de "l'apartheid israélien"

MADRID — Lors de son discours de remerciement, un réalisateur lauréat d’un équivalent espagnol des Oscars pour un documentaire sur Gaza a appelé au boycott d’Israël, qu’il qualifie d’état d’apartheid.

Le réalisateur Julio Perez del Campo a remporté le Goya 2019 du meilleur court-métrage documentaire pour son film titré « Gaza », que des critiques ont jugé partisan et erroné.

« Non à Israël et à l’Eurovision, longue vie au combat du peuple palestinien, » a-t-il ainsi déclaré lors de son discours mardi.

L’État hébreu accueillera en effet la prochaine édition du concours de chanson européen en mai, après sa victoire lors du précédent Eurovision.

Del Campo a également déclaré : « nous ne devrions pas légitimer pas les pays qui violent systématiquement les droits humains, nous ne devons pas nous rendre complices de l’apartheid israélien. »

L’ambassade d’Israël en Espagne a qualifié ces propos de « discours de haine ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...