Israël en guerre - Jour 191

Rechercher

Chicago : Un homme agressé par une foule propalestinienne à une projection sur le massacre de Nova

La victime, cinquantenaire, s’est retrouvé encerclé par 6 ou 7 personnes le frappant à la tête parce qu’il portait un drapeau israélien

Jacob Magid est le correspondant du Times of Israël aux États-Unis, basé à New York.

Des manifestants propalestiniens protestent à l'extérieur de la projection d'un documentaire sur le massacre du festival de musique Nova par le Hamas à Chicago, le 11 mars 2024. (Crédit : capture d'écran/ABC 7)
Des manifestants propalestiniens protestent à l'extérieur de la projection d'un documentaire sur le massacre du festival de musique Nova par le Hamas à Chicago, le 11 mars 2024. (Crédit : capture d'écran/ABC 7)

Un groupe de manifestants pro-palestiniens a attaqué un homme tenant un petit drapeau israélien alors qu’il entrait dans le Logan Square Theater de Chicago, où était projeté en début de semaine un documentaire sur le massacre perpétré par le groupe terroriste palestinien du Hamas au festival de musique de Nova, le 7 octobre. Au total, 364 festivaliers ont été tuées par le groupe terroriste lors de cet événement.

Les auteurs de l’attaque faisaient partie des dizaines de personnes qui manifestaient dans le quartier de Logan Square, à Chicago, pour empêcher les spectateurs de pénétrer dans le bâtiment.

Les manifestants ont crié « honte à vous » aux personnes venues assister à l’événement parrainé par plusieurs organisations juives.

« Je n’ai rien dit à personne, je n’ai regardé personne en arrivant, je n’ai fait de doigt d’honneur à personne, j’ai juste marché en tenant un drapeau israélien », a déclaré la victime de l’agression à ABC 7. « Plusieurs d’entre eux m’ont secoué et m’ont jeté dans une voiture en stationnement. Je me suis retrouvé encerclé par six ou sept personnes qui se sont mises à m’asséner de coups de poing à la tête. »

L’homme, âgé d’une cinquantaine d’années, n’a pas subi de blessures graves lors de l’agression. La police locale a ouvert une enquête.

« La situation ne cesse d’empirer, progressivement, toujours dans le même sens, une tentative d’écarter les juifs physiquement et rhétoriquement, et c’est là où nous en sommes aujourd’hui », a indiqué Dan Goldwin à la chaîne ABC. Goldwin est le directeur des affaires publiques du Jewish United Fund, l’organisme de la fédération juive de Chicago.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.