Cologne : retour d’un groupe juif au carnaval
Rechercher

Cologne : retour d’un groupe juif au carnaval

Il y a 70 ans, Hitler a banni le Kleines Kölner Klub, KKK, du carnaval de la ville allemande; le groupe est maintenant de retour

De fêtards en rouge célèbrent le lancement de la saison du carnaval dans les rues de Cologne en Allemagne, le 11 novembre 2018. (AP Photo/Martin Meissner)
De fêtards en rouge célèbrent le lancement de la saison du carnaval dans les rues de Cologne en Allemagne, le 11 novembre 2018. (AP Photo/Martin Meissner)

Il y a 70 ans, les Nazis ont interdit aux Juifs de participer au célèbre carnaval de la ville allemande de Cologne.

Ce mois, un groupe juif participera de nouveau officiellement au Carnaval de Cologne dans ce qu’il affirme être le premier événement du genre depuis la Deuxième guerre mondiale.

L’événement de Cologne avait son premier groupe juif dans les années 1920, a rapporté le journal juif suisse Tachles mardi. Appelé le Kleines Kolner Klub, ou « petit club Cologne », le groupe était alors connu par ses initiales, KKK, que le nouveau groupe dirigé par Knappstein a repris malgré son utilisation par des suprémacistes blancs du Ku Klux Klan aux Etats-Unis.

Le nouveau groupe est appelé Kolsch Kippa Kopp, un dialecte allemand de Cologne pour « tête avec kippa de Cologne ». Et la formation du groupe « ramène les festivités dans la communauté juive », a écrit dans un communiqué, Aaron Knappstein, le président du nouveau groupe juif.

« Les Juifs de Cologne ont toujours fait partie de la vie diversifiée du Carnaval, mais pas de manière visible pendant longtemps », a-t-il ajouté.

Des participants du carnaval s’embrassent alors que des centaines de personnes célèbrent le début du carnaval à Cologne, en Allemagne, le 8 février 2018. (AP Photo/Martin Meissner)

Le Carnaval de Cologne est l’une des nombreuses fêtes déguisées qui ont lieu dans différents endroits de l’Europe et de l’Amérique latine en février et en mars. Le Carnaval est une tradition catholique avec des racines païennes qui s’est développée sur le besoin de finir les garde-manger d’hiver.

Les événements proposent des groupes de danse avec des membres qui entrent en tant que participants officiels. Ils s’entraînent à leurs mouvements et préparent des costumes tape-à-l’oeil pendant des mois avant les célébrations, qui commencent cette année le 28 février à Cologne.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...