Conflit avec la Fédération de Palestine : Israël en appelle à Platini
Rechercher

Conflit avec la Fédération de Palestine : Israël en appelle à Platini

La Fédération palestinienne a l'intention de soumettre la suspension de la Fédération israélienne au vote de tous les membres de la Fifa

Shimon Peres et Michel Platini en novembre 2012. (Crédit : Mark Neyman/GPO/Flash90)
Shimon Peres et Michel Platini en novembre 2012. (Crédit : Mark Neyman/GPO/Flash90)

La Fédération israélienne de football a appelé vendredi le président de l’UEFA Michel Platini à la rescousse pour contrecarrer le projet de la Fédération palestinienne de faire exclure le football israélien de la scène internationale.

« Le moment est venu pour l’UEFA de faire clairement entendre sa voix contre cette proposition (…) L’UEFA doit prendre la tête du football mondial contre cette initiative dangereuse et totalement inacceptable », dit le président de la Fédération israélienne Ofer Eini dans une lettre adressée à M. Platini et publiée vendredi.

La Fédération palestinienne a l’intention de soumettre la suspension de la Fédération israélienne au vote de tous les membres de la Fifa quand l’organisation internationale se réunira le 29 mai à Zurich.

L’instance palestinienne accuse son homologue israélienne d’être complice des vicissitudes subies par ses footballeurs, dénonçant les dérives anti-arabes de certains supporteurs ou les restrictions de déplacement subies par les joueurs.

Elle en a brandi un nouvel exemple vendredi en accusant les services de sécurité israéliens d’avoir retenu l’un des joueurs de son équipe nationale la veille pendant plusieurs heures au point de passage entre la Cisjordanie et la Jordanie. Les autres joueurs, en route pour un stage d’entraînement en Tunisie, ont décidé de ne pas partir sans leur coéquipier, Sameh Maraabah, a rapporté la Fédération.

Les services de sécurité intérieure israéliens ont confirmé que Sameh Maraabah avait été interrogé sur son voyage. Sameh Maraabah avait déjà été détenu pendant deux mois en 2014 pour avoir transféré de l’argent et des informations du mouvement terroriste Hamas, ont-ils affirmé.

Les services de sécurité l’ont mis en garde contre les activités qu’il pourrait avoir à l’étranger et l’ont ensuite laissé partir, ont-ils encore expliqué. Il a alors poursuivi son voyage avec le reste de l’équipe.

La Fédération palestinienne, dans une lettre de son président Jibril Rajoub au président de la Fifa Joseph Blatter, s’est dite confortée dans ses intentions contre Israël, malgré la mission de pacification menée par M. Blatter lui-même en Israël et en Cisjordanie mardi et mercredi.

Devant l’éventualité d’un vote au congrès de la Fifa, la Fédération israélienne écrit dans sa lettre à M. Platini « être confrontée à l’une de ses situations les plus graves depuis sa naissance en 1928 ».

Elle presse l’UEFA (dont Israël fait partie) de dénoncer publiquement la démarche palestinienne et de demander à tous ses membres de s’opposer à ce que la proposition palestinienne soit soumise au vote ou bien, si elle l’est, de voter unanimement contre.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...