Corbyn avait tenté d’exclure Israël de l’Eurovision en 2010
Rechercher

Corbyn avait tenté d’exclure Israël de l’Eurovision en 2010

La proposition établissait que la paix était un pré-requis à des relations normalisées, avec notamment la participation au concours de chansons

Jeremy Corbyn lors d'un événement du Labour à  Stretford, au Royaume-Uni, le 22 mars 2018 (Crédit :  Christopher Furlong/Getty Images)
Jeremy Corbyn lors d'un événement du Labour à Stretford, au Royaume-Uni, le 22 mars 2018 (Crédit : Christopher Furlong/Getty Images)

Le leader du parti travailliste britannique Jeremy Corbyn, qui a été accusé de ne pas assez s’opposer à l’antisémitisme au sein de son parti, avait tenté de faire exclure Israël de l’Eurovision et d’autres événements.

En 2010, Corbyn avait proposé qu’Israël soit interdit de tous les événements sportifs et culturels européens. Il était à l’époque membre du parlement pour le Labour. Il a été élu à sa tête en 2015.

La proposition de Corbyn s’appelait « Relations sportives et culturelles européennes avec Israël ». Elle avait un co-sponsor mais n’avait reçu aucun soutien des autres députés – et avait été soumise au mois de juin 2010.

La motion disait que « la chambre considère que dans la mesure où Israël n’est pas en Europe, il n’est pas approprié que le pays concoure dans des événements sportifs et culturels européens et demande donc au gouvernement d’encourager les organisateurs des événements dans les pays européens à exclure Israël ».

Un porte-parole de Corbyn a déclaré au tabloïd britannique The Sun que Corbyn avait fait cette proposition pour aider Israël à faire la paix avec le monde arabe.

« Israël participe aux concours hors de sa région en raison du conflit en cours. La paix est un pré-requis à la normalisation des relations, ce qui signifierait qu’Israël serait en capacité de prendre part aux concours dans sa région géographique », a expliqué le porte-parole. « Jeremy est extrêmement engagé envers la paix, envers une solution à deux Etats et la normalisation des relations – et c’est ce que signifiait cette motion EDM [Early Day Motion] ».

Cela fait longtemps que Corbyn est un critique virulent d’Israël. Depuis lors, affirment ses critiques, le Labour a toléré l’antisémitisme parmi ses membres. Des responsables du parti travailliste ont été exclus pour des déclarations antisémites et une enquête lancée en 2016 sur l’antisémitisme au sein du Labour a fait état d’une « atmosphère occasionnellement toxique » dans la formation.

Corbyn a également été blâmé pour s’être associé à des antisémites et à des négationnistes de l’Holocauste ainsi que pour des propos tenus. En 2009, il avait qualifié les groupes terroristes du Hamas et du Hezbollah « d’amis » et il a aussi appartenu à des groupes Facebook qui toléraient des commentaires antisémites.

Au mois de mars, une manifestation contre Corbyn organisée par les leaders juifs britanniques avait attiré environ 2000 personnes.

Israël doit accueillir l’Eurovision en 2019 après que sa concurrente a ramené le trophée au sein de l’Etat juif, samedi soir.

Netta Barzilai après avoir remporté la finale de la 63e édition de l’Eurovision Song Contest 2018 à l’Arena Altice de Lisbonne, le 12 mai 2018. (Crédit : AFP / Francisco LEONG)
En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...