Covid : 3 éminents rabbins recommandent la vaccination à leurs communautés
Rechercher

Covid : 3 éminents rabbins recommandent la vaccination à leurs communautés

Les autorités craignent de devoir lutter pour convaincre la population 'haredi de se faire vacciner ; ils ont demandé conseil au rabbin expert en médecine Elimelech Firer

Le rabbin Chaim Kanievsky (devant à droite) et le rabbin Gershon Edelstein (devant au centre) a un rassemblement de Yahadaout HaTorah, pour soutenir le candidat Moshe Lion aux élections municipales de Jérusalem, le 25 octobre 2018. (Crédit : Aharon Krohn/Flash90)
Le rabbin Chaim Kanievsky (devant à droite) et le rabbin Gershon Edelstein (devant au centre) a un rassemblement de Yahadaout HaTorah, pour soutenir le candidat Moshe Lion aux élections municipales de Jérusalem, le 25 octobre 2018. (Crédit : Aharon Krohn/Flash90)

D’éminents rabbins ultra-orthodoxes, Chaim Kanievsky, Gershon Edelstein et Shalom Cohen ont recommandé aux membres de leurs communautés de se faire vacciner contre le coronavirus.

Les trois guides spirituels ont sollicité les conseils en médecine de rabbin Elimelech Firer, à la tête d’une éminente organisation caritative qui fournit une assistance médicale. Cette décision a été annoncée mardi au nom de Kanievsky, Edelstein et Cohen, qui ont conclu en disant que « quiconque a la possibilité de se faire vacciner doit le faire » et assurent que l’innocuité de la dose a été prouvée par des méthodes scientifiques standard et reconnues.

Firer a recommandé que les personnes ayant un terrain allergique prennent conseil avec leurs médecins avant de se faire vacciner et a mis en garde contre la vaccination des enfants de moins de 16 ans car les essais n’ont pas été pratiqués sur cette tranche de la population.

Cet avis médical sera publié mercredi dans les principaux journaux ‘haredi afin d’atteindre un maximum de membres de la communauté ultra-orthodoxe.

Kanievsky – âgé de 92 ans et qui a guéri du coronavirus – et Edelstein sont les leaders du courant ultra-orthodoxe lituanien (non-hassidique) et Cohen est le guide spirituel de la communauté sépharade et membre du conseil religieux consultatif du parti Shas. On ignore si les dirigeants de la mouvance hassidique vont recommander à leurs fidèles de se faire vacciner.

Une réunion entre des responsables de la santé et les principaux rabbins ultra-orthodoxes dans la ville de Bnei Brak visant à encourager la vaccination contre le coronavirus dans la communauté locale. (Capture d’écran :YouTube)

Israël réceptionne actuellement des millions de vaccins, à commencer par celui de Pfizer, dont l’utilisation a été approuvée aux États-Unis par la FDA.

Le ministère de la Santé a annoncé lundi aux caisses de santé que la campagne de vaccination contre la Covid-19 débutera la semaine prochaine et le grand public pourra commencer à être inoculé dès le 23 décembre.

Les sondages ont montré que 50 à 70 % sont méfiants et craignent que la vitesse avec laquelle le vaccin a été produit ait compromis sa fiabilité.

Cette question est particulièrement sensible dans la communauté ultra-orthodoxe, où les rabbins dirigent l’attitude du public. Des affiches non signées ont récemment été placardées dans les secteurs ultra-orthodoxes, appelant à s’opposer aux vaccins.

Au début de l’année, la communauté – en particulier celle de Bnei Brak – a été durement touchée par l’apparition du virus, après que d’influents rabbins eurent déconseillé d’adopter des décisions du ministère de la Santé visant à freiner la propagation du virus, mais qui auraient perturbé la vie de la communauté ultra-orthodoxe. Le retour en arrière contre certaines directives du ministère de la Santé se poursuit dans certaines parties de la communauté.

De haut-responsables de la Santé ont rencontré d’autres rabbins dans la ville ultra-orthodoxe de Bnei Brak afin de les convaincre de soutenir publiquement la campagne nationale de vaccination contre le coronavirus, mais n’ont pas obtenu le soutien qu’ils souhaitaient.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...