Création d’un centre de R&D Israël-USA sur les technologies du gaz et pétrole
Rechercher

Création d’un centre de R&D Israël-USA sur les technologies du gaz et pétrole

Le ministre israélien de l'Energie a déclaré lors d'une conférence que "l'innovation israélienne dans les secteurs du pétrole et du gaz n'en est qu'à ses débuts"

Ami Appelbaum, président de l'Autorité israélienne de l'Innovation, Dan Brouillette, secrétaire-adjoint du Département de l'Energie américain et Yuval Steinitz, ministre israélien de l'Energie, à Tel Aviv, le 24 juin 2019 (Crdit : David Azagury, Ambassade américaine en Israël)
Ami Appelbaum, président de l'Autorité israélienne de l'Innovation, Dan Brouillette, secrétaire-adjoint du Département de l'Energie américain et Yuval Steinitz, ministre israélien de l'Energie, à Tel Aviv, le 24 juin 2019 (Crdit : David Azagury, Ambassade américaine en Israël)

Le ministre israélien de l’Energie Yuval Steinitz a annoncé lundi lors d’une conférence à Tel Aviv qu’Israël et les Etats-Unis vont créer un centre de recherche et développement commun pour se pencher sur les technologies permettant de rendre plus efficace le secteur du pétrole et du gaz,

« L’innovation israélienne dans les secteurs du pétrole et du gaz n’en est qu’à ses débuts », a déclaré Steinitz durant la conférence, selon un communiqué. « De nombreuses start-ups israéliennes travaillent sur l’énergie en général, et sur le pétrole et le gaz en particulier, et nous sommes certains que l’industrie traditionnelle du pétrole et du gaz peut bénéficier de l’innovation, de la recherche et du développement. »

« Nous établissons un centre d’excellence de recherche et développement avec les Etats-Unis, focalisé sur l’efficacité du pétrole et du gaz. De nouvelles découvertes nous attendent et nous encourageons de nouvelles collaborations entre le secteur du high-tech israélien et l’industrie de l’énergie dans le monde entier. De plus, j’encourage davantage de sociétés pétrolières et gazières du monde entier à explorer nos eaux économiques. Ce que nous avons trouvé n’est que la pointe de l’iceberg. »

Traditionnellement dépourvu de ressources naturelles, Israël a trouvé du gaz naturel au large de son littéral et voit en lui un chemin vers l’indépendance énergétique. Le champ gazier Tamar produit du gaz pour la consommation locale depuis 2013, et à la fin de cette année, le champ gazier Leviathan, encore plus grand, devrait commencer sa production pour le marché local et l’exportation. Désormais, ont déclaré les orateurs à la conférence, l’industrie technologique florissante d’Israël devrait s’aligner et développer des technologies pour le futur.

Cette photo prise le 31 janvier 2019 montre une image du navire avec grue SSCV Thialf qui pose la fondation de la plateforme qui vient d’arriver pour le gisement de gaz naturel du Leviathan en mer Méditerranée à environ 130 kilomètres à l’ouest de la côte de la ville israélienne d’Haïfa. (Marc Israel Sellem/Pool/AFP)

La conférence sur la « Numérisation et Automatisation des Industries Gazières et Pétrolières » a été organisée par l’Autorité israélienne de l’Innovation pour la Deuxième année consécutive.

Des hauts-responsables des industries israéliennes et étrangères du pétrole et du gaz et des représentants de plus de 150 sociétés technologiques israéliennes étaient représentés. Ils se sont rassemblés pour discuter des défis et des opportunités, et les sociétés israéliennes ont pu exposer des solutions potentielles pour une variété de secteurs, notamment pour l’automatisation, la numérisation, l’analyse, l’intelligence artificielle et virtuelle, les systèmes informatiques, les environnements cloud, les systèmes autonomes, la blockchain et la cyber-sécurité industrielle.

Les orateurs qui ont pris la parole durant la conférence ont mis l’accent sur la nécessité de passer à des sources d’énergie propre et le rôle que peuvent jouer les sociétés de pétrole et du gaz dans ce secteur en s’associant aux sociétés qui se spécialisent dans l’énergie renouvelable, et le stockage et la gestion de l’énergie.

L’industrie mondiale du pétrole et du gaz peuvent être plus efficace si elles emploient des nouvelles technologies, ont expliqué les orateurs, et les prouesses technologiques israéliennes dans ce domaine ne sont pas assez mises en avant, parce que les entrepreneurs ne sont pas assez au fait des défis et des besoins de l’industrie.

L’objectif de cette conférence est de créer un écosystème local pour les technologies dans le domaine de l’énergie et en particulier du pétrole et du gaz, a expliqué Ami Appelbaum, président de l’Autorité israélienne de l’Innovation et scientifique au ministère de l’Economie et de l’Industrie.

Photo illustrative des plateformes israéliennes de gaz naturel en Méditerranée, 2 septembre 2015. (Flash90)

« Il existe un vaste secteur des services technologiques entourant l’industrie pétrolière et gazière mondiale, générant des centaines de milliards de dollars par an », a-t-il déclaré. « La demande croissante de technologies et de solutions innovantes constitue une excellente opportunité d’impliquer le secteur israélien de la technologie dans les industries pétrolières et gazières mondiales. »

Faire connaître les défis

Selon les données compilées par l’Autorité israélienne de l’Innovation, il existe plus de 200 entreprises israéliennes qui fabriquent des produits ou fournissent des services aux industries du pétrole et du gaz. La plupart de ces sociétés sont actives dans six sous-domaines principaux : ingénierie et construction, contrôle et surveillance, communication et logiciels, services de sécurité avancés, eau et environnement, et conseils et services.

Gil Shaki, directeur du Département de l’énergie, du développement durable et des infrastructures à l’Autorité israélienne de l’Innovation, a déclaré que les marchés du pétrole et du gaz offrent « d’énormes opportunités pour le secteur israélien de la technologie », mais que « l’industrie ne tire pas suffisamment parti de ces opportunités, principalement parce que la communauté industrielle israélienne n’en a pas conscience ou ne sait pas comment fonctionne l’industrie pétrolière et gazière. »

La conférence a pour objectif de renforcer le dialogue entre les sociétés pétrolières et gazières mondiales et les sociétés de technologie israéliennes concernant les défis du secteur et la manière dont des solutions innovantes peuvent les résoudre, a-t-il déclaré.

« Cela contribuera à établir un nouveau moteur de croissance pour l’écosystème technologique israélien, à mesure qu’il s’intégrera à l’industrie mondiale du pétrole et du gaz », a ajouté Shaki.

« Cette conférence constitue une occasion spéciale pour les États-Unis, Israël et d’autres gouvernements d’échanger des idées et de relever des défis communs en matière d’innovation et de cyber-sécurité », a déclaré Dan Brouillette, secrétaire adjoint du département américain de l’Énergie.

Pour assurer la sécurité énergétique au niveau mondial, a-t-il déclaré, « nous devons tirer parti de notre expertise, de notre expérience et de nos ressources collectives, ce qui suppose une collaboration avec des alliés tels qu’Israël ».

L’ouverture du centre d’excellence américano-israélien « favorisera le dialogue axé sur l’eau, l’énergie et la sécurité », a-t-il ajouté.

Aucun autre détail sur le nouveau centre n’a été donné.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...