Création d’un incubateur à la frontière de Gaza
Rechercher

Création d’un incubateur à la frontière de Gaza

Pour Shaar Belkin, cette initiative constitue une nouvelle sorte de patriotisme car elle permettra de développer l’économie dans une région qui en a besoin

La frontière avec Gaza à Netiv Haasarah (Crédit : Edi Israel/ Flash 90)
La frontière avec Gaza à Netiv Haasarah (Crédit : Edi Israel/ Flash 90)

Une nouvelle initiative est en train de voir le jour afin de créer un incubateur de technologie dans le sud d’Israël dans les communautés frontalières de Gaza, rapporte Globes.

SouthUp sera le premier incubateur à être créé dans cette région, très affectée par le terrorisme du Hamas.

Cet incubateur est conçu pour les compagnies spécialisées en agro-technologie, en énergie renouvelable, en sécurité intérieur, en développement de logiciels, entre autres activités.

Différentes institutions collaborent sur la mise en place de ce projet telles que l’Agence juive, le conseil régional de Shaar HaNegev, le collège académique Sapir, OurCrowd partner Wolf Bielas ou encore la Fédération des entrepreneurs juifs en High-tech de San Diego.

Shahar Belkin, président de SouthUp a déclaré que « la situation sécuritaire des communautés frontalières de la bande de Gaza a souvent pris le dessus sur d’autres questions importantes, comme la situation économique et la sécurité de l’emploi pour les résidents de cette région. Il n’y a toujours pas de solution, mais nous croyons que nous sommes capables de renforcer significativement ces communautés économiquement, en encourageant des compagnies à déménager du centre d’Israël vers des régions périphériques, tout en gardant la jeune génération dans le Sud ».

Pour Shaar Belkin, cette initiative constitue une nouvelle sorte de patriotisme car elle permettra de développer l’économie dans une région qui en a besoin.

« Selon notre vision, les jeunes start-ups qui commenceront dans l’incubateur se localiseront elle-mêmes dans le Néguev, et dans quelques années elles deviendront des sociétés de high-tech, et prendront une part active dans la création d’emplois, promouvant l’éducation technologique et formant une communauté d’innovation vivante en dehors de Tel Aviv », a-t-il ajouté.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...