Dan Shapiro: Israël a fourni du hi-tech aux EAU après un meurtre par le Mossad
Rechercher

Dan Shapiro: Israël a fourni du hi-tech aux EAU après un meurtre par le Mossad

Selon l'ex-ambassadeur US, Jérusalem ne poursuivra pas l'annexion pour ne pas rompre la confiance pour une seconde fois, après le coup porté en 2010 au trafiquant d'armes du Hamas

Des Palestiniens brandissent une photo de Mahmoud al-Mabhouh, tandis que d'autres portent son cercueil, à gauche, lors de son cortège funèbre à Yarmouk, près de Damas, en Syrie, le 29 janvier 2010. (AP Photo/Bassem Tellawi/Fichier)
Des Palestiniens brandissent une photo de Mahmoud al-Mabhouh, tandis que d'autres portent son cercueil, à gauche, lors de son cortège funèbre à Yarmouk, près de Damas, en Syrie, le 29 janvier 2010. (AP Photo/Bassem Tellawi/Fichier)

Un ancien ambassadeur des Etats-Unis en Israël a déclaré dimanche que les Emirats arabes unis avaient reçu de la technologie israélienne après un assassinat mené à Dubaï en 2010, largement attribué au Mossad.

Selon M. Shapiro, les relations entre Israël et les EAU existaient depuis plusieurs années, mais elles se sont détériorées lorsque Mahmoud al-Mabhouh, un acheteur et importateur de missiles du groupe terroriste palestinien du Hamas, a été tué dans sa chambre d’hôtel à Dubaï.

« Après l’assassinat de Mabhouh à Dubaï, il y a eu une pause d’environ un an et demi, puis nous avons aidé les deux parties à se rapprocher à nouveau. Ils ont commencé à se parler par l’intermédiaire [des États-Unis] sur ce qu’il fallait faire pour rétablir les relations telles qu’elles étaient avant l’assassinat », a déclaré M. Shapiro à la radio de l’armée.

« Ben Zayed s’est senti personnellement blessé par ce qui s’est passé avec les accords à la suite de l’assassinat », a déclaré Shapiro, en se référant au leader des EAU, Cheikh Mohammed ben Zayed Al Nahyan. « Il a exigé une promesse que cela ne se reproduirait plus sur son territoire. Il a également demandé un certain nombre de technologies qu’Israël n’avait jusqu’alors pas accepté de partager ».

L’ancien ambassadeur des États-Unis en Israël, Dan Shapiro, participe à la Conférence Meir Dagan pour la stratégie et la défense, au Netanya College, le 21 mars 2018. (Meir Vaaknin/Flash90)

Shapiro a affirmé qu’Israël avait accepté de remettre la technologie, sans en préciser la nature.

Israël et les Émirats arabes unis ont conclu jeudi un accord historique pour normaliser leurs relations. C’est le troisième accord de ce type que l’État juif conclut avec un État arabe, après l’Égypte et la Jordanie.

Israël a accepté de suspendre l’annexion de certaines parties de la Cisjordanie dans le cadre de l’accord. Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a déclaré que son plan pour appliquer la souveraineté israélienne en Cisjordanie avec la pleine coordination américaine n’avait pas changé et était toujours sur la table, mais que Trump avait demandé un arrêt temporaire.

Shapiro a prédit qu’en raison du sentiment de trahison de Ben Zayed concernant l’assassinat de Dubaï, Israël respecterait l’accord de ne pas procéder à l’annexion de certaines parties de la Cisjordanie, malgré l’affirmation de Netanyahu.

« Il n’y a aucune chance qu’Israël revienne au plan d’annexion parce qu’ils ont promis à Ben Zayed qu’ils ne violeraient pas sa confiance une seconde fois », a déclaré M. Shapiro.

Le prince héritier d’Abu Dabi Mohammed ben Zayed Al Nahyane, gouvernant de facto des EAU, au Kremlin, à Moscou, en Russie, le 1er juin 2018. (Crédit : AP Photo/Pavel Golovkin, Pool)

Selon M. Shapiro, l’annonce de la normalisation est intervenue après des années de discussions secrètes et de coopération entre les deux nations, principalement en ce qui concerne leur ennemi commun, l’Iran.

Cette relation portait « principalement sur les renseignements concernant l’Iran et les groupes djihadistes tels qu’Al-Qaïda et l’Etat islamique », a déclaré M. Shapiro.

« C’était un processus de coopération à long-terme qui a commencé avant même l’administration Obama », a déclaré l’ancien envoyé. « Lorsque j’étais ambassadeur, il y avait des contacts secrets entre Israël et les EAU, généralement à Washington. Une fois, un haut fonctionnaire américain a rencontré les deux parties, mais à l’époque, ce n’était que dans les coulisses. Cependant, les choses ont avancé lentement, jusqu’à l’annonce de la semaine dernière ».

Samedi, un ancien fonctionnaire de police des Émirats Arabes Unis, qui a mené l’enquête sur le meurtre de Mabhouh, a déclaré que c’était « une erreur stratégique du Mossad israélien » qui s’était produite car « ils pensaient qu’ils ne seraient pas démasqués ».

« Ils ont peut-être mené de telles opérations dans d’autres pays et n’ont pas été démasqués, mais dans ce cas-ci, ils ont été démasqués », a déclaré le lieutenant général Dhahi Khalfan Tamim dans une interview accordée à la Douzième chaîne israélienne, comparant le meurtre à des actes de terrorisme commis par des groupes comme les Frères musulmans et déclarant qu’il prendrait des mesures pour empêcher de telles activités, quel qu’en soit l’auteur.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...