Déclaration commune sur la « normalisation des relations » entre Israël et les EAU
Rechercher

Déclaration commune sur la « normalisation des relations » entre Israël et les EAU

Selon un tweet de Trump, une avancée "historique" fera "progresser la paix" dans la région, Israël suspendra son annexion et développera ses liens avec les pays arabes et musulmans

Le président américain Donald Trump, entouré (de gauche à droite) de l'envoyé spécial américain pour l'Iran Brian Hook, d'Avraham Berkowitz, assistant du président et représentant spécial pour les négociations internationales, de l'ambassadeur américain en Israël David Friedman, du conseiller principal du président à la Maison Blanche Jared Kushner et du secrétaire au Trésor Steven Mnuchin, applaudissent dans le bureau ovale de la Maison Blanche, le mercredi 12 août 2020, à Washington. M. Trump a déclaré jeudi que les Emirats arabes unis et Israël ont convenu d'établir des relations diplomatiques complètes. (AP Photo/Andrew Harnik)
Le président américain Donald Trump, entouré (de gauche à droite) de l'envoyé spécial américain pour l'Iran Brian Hook, d'Avraham Berkowitz, assistant du président et représentant spécial pour les négociations internationales, de l'ambassadeur américain en Israël David Friedman, du conseiller principal du président à la Maison Blanche Jared Kushner et du secrétaire au Trésor Steven Mnuchin, applaudissent dans le bureau ovale de la Maison Blanche, le mercredi 12 août 2020, à Washington. M. Trump a déclaré jeudi que les Emirats arabes unis et Israël ont convenu d'établir des relations diplomatiques complètes. (AP Photo/Andrew Harnik)

Déclaration commune des États-Unis, de l’État d’Israël et des Émirats arabes unis

Le président Donald J Trump, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et le cheikh Mohammed Ben Zayed, prince héritier d’Abou Dhabi et commandant suprême adjoint des Émirats arabes unis, se sont exprimés aujourd’hui et ont convenu de la normalisation complète des relations entre Israël et les Émirats arabes unis.

Cette percée diplomatique historique fera progresser la paix dans la région du Moyen-Orient et témoigne de la diplomatie et de la vision audacieuses des trois dirigeants et du courage des Émirats arabes unis et d’Israël pour tracer une nouvelle voie qui permettra de libérer le grand potentiel de la région. Les trois pays sont confrontés à de nombreux défis communs et tireront mutuellement profit de l’accomplissement historique d’aujourd’hui.

Des délégations d’Israël et des Émirats arabes unis se réuniront dans les prochaines semaines pour signer des accords bilatéraux concernant les investissements, le tourisme, les vols directs, la sécurité, les télécommunications, la technologie, l’énergie, les soins de santé, la culture, l’environnement, la création d’ambassades réciproques et d’autres domaines d’intérêt mutuel. L’ouverture de liens directs entre deux des sociétés et des économies avancées les plus dynamiques du Moyen-Orient transformera la région en stimulant la croissance économique, en renforçant l’innovation technologique et en forgeant des relations plus étroites entre les peuples.

À la suite de cette percée diplomatique, et à la demande du président Trump avec le soutien des Émirats arabes unis, Israël suspendra la déclaration de souveraineté sur les domaines décrits dans la vision du président pour la paix et concentrera désormais ses efforts sur l’expansion des liens avec d’autres pays du monde arabe et musulman. Les États-Unis, Israël et les Émirats arabes unis sont convaincus que de nouvelles percées diplomatiques avec d’autres nations sont possibles, et ils travailleront ensemble pour atteindre cet objectif.

Miri Regev, alors ministre israélienne de la Culture et des Sports, (au centre), visitant la grande mosquée Sheikh Zayed à Abu Dhabi avec des représentants des EAU, le 29 octobre 2018. (Avec l’aimable autorisation de Chen Kedem Maktoubi)

Les Émirats arabes unis et Israël vont immédiatement étendre et accélérer leur coopération concernant le traitement et le développement d’un vaccin contre le coronavirus. En travaillant ensemble, ces efforts contribueront à sauver des vies musulmanes, juives et chrétiennes dans toute la région.

La normalisation des relations et la diplomatie pacifique réuniront deux des partenaires régionaux les plus fiables et les plus compétents des États-Unis. Israël et les Émirats arabes unis se joindront aux États-Unis pour lancer un programme stratégique pour le Moyen-Orient afin de développer la coopération diplomatique, commerciale et sécuritaire. Tout comme les États-Unis, Israël et les Émirats arabes unis partagent une vision similaire des menaces et des opportunités dans la région, ainsi qu’un engagement commun à promouvoir la stabilité par l’engagement diplomatique, une intégration économique accrue et une coordination plus étroite en matière de sécurité. L’accord conclu aujourd’hui permettra d’améliorer les conditions de vie des populations des Émirats arabes unis, d’Israël et de la région.

Les États-Unis et Israël se souviennent avec gratitude de l’apparition des Émirats arabes unis à la réception de la Maison Blanche tenue le 27 janvier 2020, au cours de laquelle le président Trump a présenté sa vision, et expriment leur gratitude pour les déclarations de soutien des Émirats arabes unis à cet égard. Les parties poursuivront leurs efforts à cet égard pour parvenir à un règlement juste, global et durable du conflit israélo-palestinien. Comme l’indique la Vision pour la paix, tous les musulmans qui viennent en paix peuvent visiter et prier à la mosquée Al Aqsa, et les autres lieux saints de Jérusalem doivent rester ouverts aux fidèles pacifiques de toutes les confessions.

Le Premier ministre Netanyahu et le Prince héritier Sheikh Mohammed ben Zayed al Nahyan expriment leur profonde gratitude au Président Trump pour son dévouement à la paix dans la région et pour l’approche pragmatique et unique qu’il a adoptée pour y parvenir.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...