Danon montre à l’ONU une photo de la cuisine ensanglantée après l’attaque à Halamish
Rechercher

Danon montre à l’ONU une photo de la cuisine ensanglantée après l’attaque à Halamish

"Le Conseil de sécurité doit exiger que Mahmoud Abbas et l'AP agissent de façon immédiate pour mettre fin à la terreur et à l'incitation," a déclaré l'envoyé d'Israël

Danny Danon à l'ONU, le 24 juillet 2017 (Crédit : autorisation)
Danny Danon à l'ONU, le 24 juillet 2017 (Crédit : autorisation)

L’ambassadeur d’Israël aux Nations unies, Danny Danon, a montré à l’instance mondiale une image de la cuisine après le massacre contre trois membres d’une famille juive à Halamish, une implantation de Cisjordanie, alors que le Conseil de sécurité se réunit lundi pour discuter des tensions autour du mont du Temple.

« La famille Salomon s’est rassemblée pour l’occasion la plus joyeuse, la naissance d’un nouveau petit-fils. Au lieu de cela, la nuit s’est terminée par un massacre. Ils se sont assis pour manger le repas de Shabbat lorsque le terroriste est entré chez eux. Il a poignardé ses victimes à mort, assassiné Yosef, le grand-père de soixante-dix ans, sa fille Chaya et son fils Elad, pendant que les petits-enfants étaient cachés dans une pièce », a dit Danon.

« Au lieu de condamner cet acte de terreur et d’apaiser la situation, les Palestiniens tentent de penser que cet acte de violence indescriptible est la faute d’Israël. Ne croyez pas à ces mensonges », a recommandé Danon.

« Le terroriste qui a assassiné cette famille l’a fait en sachant que l’AP [Autorité palestinienne] lui verserait des milliers de dollars par mois », a poursuivi l’ambassadeur.

« Cette attaque n’est pas un incident isolé. Cela fait partie d’une vague de terreur qui balaie le monde libre par ceux qui ont été élevés par des enseignements haineux. On leur apprend que la violence et le meurtre de sang-froid sont saints. Le Conseil de sécurité doit exiger que Mahmoud Abbas et l’AP agissent de façon immédiate pour mettre fin à la terreur et à l’incitation avant que la vie d’autres victimes innocentes ne soit perdue », a conclu l’envoyé israélien.

« Tout le monde aura toujours la possibilité de venir prier sur le mont du Temple, mais nous allons faire tout ce qui est nécessaire pour garantir notre sécurité », a déclaré Danon aux journalistes avant la réunion du Conseil de sécurité.

Les autorités israéliennes ont en effet installé des détecteurs de métaux aux entrées du site après une attaque menée par 3 Arabes israéliens contre deux policiers en service.

Cette réunion d’urgence a été réclamée par la France, l’Égypte et la Suède.

Interrogé sur la possibilité qu’Israël enlève ces détecteurs de métaux, Danny Danon a commenté : « Nous voulons calmer la situation », en ouvrant l’accès au lieu sacré, « mais maintenons les mesures de sécurité ».

L’ambassadeur d’Israël à l’ONU a également appris que la crise avec la Jordanie devrait « bientôt » être réglée.

Un agent de sécurité israélien a tué un Jordanien qui l’avait attaqué avec un tournevis.

« Nous parlons avec nos collègues à Amman. Je pense que tout sera bientôt réglé », a déclaré Danny Danon.

Un haut-responsable de la Défense israélienne est revenu d’Amman sans donner de détails.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...