Israël en guerre - Jour 231

Rechercher

Début des manifestations contre la réforme judiciaire, grande affluence à Jérusalem

Des milliers de personnes défilent à Tel Aviv ; les rues autour de la Knesset bloquées par la police ; des trains supplémentaires prévus pour amener les manifestants à la capitale

Des Israéliens se pressent dans le train en direction de Jérusalem, où des milliers de personnes sont attendues pour protester devant la Knesset contre les réformes juridiques prévues par le gouvernement, le 13 février 2023. (Crédit : Eric Marmon/FLASH90)
Des Israéliens se pressent dans le train en direction de Jérusalem, où des milliers de personnes sont attendues pour protester devant la Knesset contre les réformes juridiques prévues par le gouvernement, le 13 février 2023. (Crédit : Eric Marmon/FLASH90)

Des rassemblements de masse ont commencé lundi matin à travers le pays ; des milliers de personnes ont pris la direction de Jérusalem pour participer à une grève générale destinée à protester contre les projets du gouvernement visant changer de manière radicale et approfondie le système judiciaire.

Des milliers de parents et d’étudiants ont défilé à Tel Aviv, alors que des manifestants barraient l’entrée principale de l’aéroport et que d’autres manifestaient devant le domicile d’un législateur d’extrême droite.

Des parents et des étudiants ont défilé sur la route Namir de Tel Aviv, portant des drapeaux israéliens et des pancartes sur lesquelles on pouvait lire « Nous voulons la démocratie » et « Il n’y a pas d’éducation sans démocratie ». La police a par ailleurs fermé plusieurs voies dans le nord de Tel-Aviv à mesure que les manifestants défilaient dans les rues.

Des dizaines de manifestants ont brièvement bloqué la sortie de l’autoroute 1 vers l’aéroport Ben Gurion.

Au cours d’un autre rassemblement à Tel Aviv, une vingtaine de manifestants d’un groupe appelé Stop the Coup ont bloqué l’entrée du domicile d’Yitzhak Wasserlauf d’Otzma Yehudit, qui occupe le poste de ministre du Développement de la périphérie, du Neguev et de la Galilée.

Le groupe a déclaré dans un communiqué que le gouvernement avait « déclaré la guerre à l’existence même d’Israël en tant qu’État démocratique » et s’est engagé à prendre toutes les mesures pacifiques nécessaires pour empêcher la réforme judiciaire prévue.

Des manifestants défilent à Tel Aviv lors d’une manifestation contre la refonte du système judiciaire, le 13 février 2023. (Crédit : Tomer Neuberg/FLASH90)

« Le coup d’État menace la vie de tous les citoyens du pays, c’est pourquoi nous considérons que c’est un devoir civique et moral de le combattre. Les citoyens de l’État d’Israël ne veulent pas vivre dans une dictature et nous ne laisserons pas un petit groupe d’extrémistes nous y contraindre », ont-ils déclaré.

En réponse à la manifestation devant son domicile, Wasserlauf a écrit dans un tweet : « Les manifestations et les tentatives de me menacer ne font que m’enhardir. Nous sommes venus pour faire des réformes et nous continuerons à le faire. »

Pendant ce temps, des milliers de personnes se sont entassées dans les gares du centre du pays en direction de Jérusalem, arborant pour la plupart des drapeaux israéliens. Les chemins de fer israéliens ont ajouté plusieurs trains à destination de Jérusalem pour répondre à la demande.

Le ministère des Transports, dirigé par Miri Regev (Likud), n’a pas demandé aux compagnies de bus d’augmenter leurs services vers la capitale, malgré l’afflux attendu de manifestants, ce qui a contribué à des embouteillages sur les routes, malgré le fait que les organisateurs des manifestations aient loué leurs propres bus.

Des milliers d’autres personnes se sont rendues à Jérusalem en voiture.

Parmi ceux qui ont pris le train pour Jérusalem se trouvaient deux employées de l’hôpital Ichilov.

« Nous avons été autorisées et même encouragées à participer à la grève à Jérusalem. Nous avons décidé de prendre le train et d’autres personnes de l’hôpital ont pris le bus pour se rendre à Jérusalem », a déclaré l’une d’entre elles au Times of Israel, sous couvert d’anonymat.

« Nous espérons apporter un changement pour mettre fin à cette folie. Nous avons peur que la législation proposée nous mène à un système sans fondements », a-t-elle déclaré debout, serrée dans le couloir du train.

Des centaines de manifestants sont descendus d’un train arrivant à Jérusalem en scandant « Démocratie !  »

Des Israéliens se pressent dans le train en direction de Jérusalem, où des milliers de personnes sont attendues pour protester devant la Knesset contre les réformes juridiques prévues par le gouvernement. Le 13 février 2023. (Crédit : Eric Marmon/FLASH90)

« Je suis inquiet pour l’avenir de mes trois petits-enfants. Ce sera une dictature comme la Hongrie ou la Pologne », a déclaré Etty Pass, 74 ans, de Ramat Gan, qui est arrivée seule. « Ce n’est pas comme quand j’étais plus jeune », ajoute-t-elle en balayant sa main pour faire un geste vers la foule assemblée.

La police a déclaré qu’elle fermerait les rues principales autour de la Knesset à la circulation lundi matin en prévision de la manifestation, et qu’elle s’attendait à d’importantes perturbations du trafic dans la capitale.

Des centaines de startups high-tech, de cabinets d’avocats et d’autres entreprises du secteur privé ont autorisé leurs employés à se joindre à la grève nationale contre les projets de réforme judiciaire, qui visent notamment à affaiblir considérablement la Cour suprême de justice et à garantir le contrôle politique des nominations judiciaires.

Des milliers de médecins et de professionnels de la santé mentale devraient également se joindre à la grève. La Fédération du travail de la Histadrout, qui représente les syndicats du secteur public, a refusé quant à elle de se joindre aux manifestations.

 

 

 

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.